Archives de catégorie : Cinétique du pékin

Cinétique du pékin – le plêscoul

Voici un exemple de collision d’ensembles : le Plêscoul appartient en même temps aux Batanas et à la Cinétique du pékin. Nous allons le ranger, par prudence, dans la Cinétique du pékin. Plêscoul : n. m. Extension d’un piéton dans … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | 3 commentaires

Cinétique du Pékin – Chevaucheur de courants

Après la survie façon boule de billard dans une agora libre de tout graillon (thibillet à venir) ou grumeau, passons à un autre aspect de la mécanique des fluides urbains, souterrains et sociaux. Un petit croquis vaut mieux que 10 … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | 15 commentaires

Prélude au retour de la Cinétique du Pékin

Ces temps-ci, il y a de l’énervement dans l’air dans les gares. ça se cogne, ça passe en force, ça court. La foule est hargneuse, compacte, obstinée. En fait, je me rendais compte hier que c’est avivé par l’apparition d’êtres … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | Laisser un commentaire

Cinétique du pékin – Maquereaux et morues

Comme déjà vu dans la chronique Cinétique du Pékin, une foule qui se déplace suit généralement une direction. Même dans une place carrée, ouverte à tout vent, il y a des volontés, des désirs : le marchand de glace ou … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | 4 commentaires

Cinétique du Pékin – les Grumeaux

Dans notre typologie des mouvements urbains, nous sommes donc désormais dans la mécanique des fluides. Mais, après l’exposé liminaire (le déplacement dans un espace où d’autres pékins circulent), voilà les complications. Car tous les pékins ne se ressemblent pas. Il … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | Laisser un commentaire

Cinétique du Pékin – Space Intruders

Dans la chronique “cinétique du pékin“, nous nous sommes cantonnés pour l’instant à un espace clos et bien délimité : la rame de métro. Avec, il est vrai, une incursion dans la dynamique, sous la forme de l’entrée-sortie de la … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | 2 commentaires

Cinétique du pékin – 1bis et 2bis : erratum et addendum

Visiblement, il n’y en a pas beaucoup qui prennent le métro, dans les lecteurs de ce blog. Je me suis gouréje : contrairement à mes précédents crobards, il n’y a pas UN, mais DEUXE poteaux dans les rames traditionnelles. Entre … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | Laisser un commentaire

Cinétique du pékin – 3

J’ai déjà écrit sur la cinétique du pékin, et je vais continuer. Mais la vie est courte, et je ne fais pas tout ce que je voudrais. Mes idées sur la cinétique du pékin sont notées dans un petit carnet … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | Laisser un commentaire

Cinétique du pékin – 2

On va supposer que vous avez réussi à monter dans la rame. Il s’agit maintenant de se placer. Reprenons notre analogie fondée sur le Jeu de Go. Au Jeu de Go, il y a deux choses à noter : on … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | Laisser un commentaire

Cinétique du pékin – 1

Les placements dans le métro me font penser au Jeu de Go. Dans le Jeu de Go, il y a une grille quadrillée (le Go-Ban), délimitée par les montagnes (les côtés) qui encadrent la plaine (le centre). Poser une pierre sur … Continuer la lecture

Publié dans Cinétique du pékin, Réflexions | Marqué avec | Laisser un commentaire