Florilège de copies de finance

CopieVoici la période redoutée des profs du supérieur : les corrections de copies.

C’est une activité desséchante à plus d’un titre :

  • C’est une quantification : les merveilleuses discussions et spéculations de salle de cours deviennent tout-à-coup “il faut mettre un chiffre sur une tête”.
  • C’est long.
  • Cela peut souvent être déprimant, quand on lit certaines copies. Le prof que je suis oscille régulièrement entre l’énervement (“Il n’a rien compris, celui-là, à quoi ça sert que je l’aie dit plusieurs fois”), la culpabilité (“S’il n’a rien compris, c’est que je n’ai pas été clair”) et les périodes de doute (“Qu’est-ce que je suis en train de faire ici ? Est-ce que les notes ont quelque chose à voir avec la capacité à réussir sa vie ?”)

Mais il y a des bons moments. Par exemple quand on a une bonne copie. Ou quand Bruce Springsteen attaque “Hungry heart“. Ou quand l’absurdité de certaines réponses repousse les limites de l’imagination.

Voici donc mon florilège, assez limité il est vrai : sur 62 copies (5 en anglais, une en espagnol, le reste en français), je n’ai relevé que 7-8 perles. Sachant que mes lecteurs/lecteuses ne sont pas tous/toutes des experts/stars en finance, j’ai (à peine) simplifié les questions, et j’exclus toutes les bourdes techniques (par exemple, un étudiant qui a estimé le Bêta d’une dette à… 2,34. Pour les non initiés, c’est comme si l’étudiant déclarait que la longueur moyenne d’une sardine est de 3,50 mètres…)

Florilège

Question : “Dans quelle situation peut-on avoir une société dont le cash-flow est égal au résultat net ?”
Réponse : “Ce genre de situation peut arriver si la société est morte.”
Mon commentaire : RIP.

Question : “Le taux trouvé précédemment doit-il s’appliquer aux cash-flows avant frais financiers, ou après frais financiers ?”
Réponse : “Non.”
Mon commentaire : Alors vous, vous êtes une star !

Question : “Le taux trouvé précédemment doit-il s’appliquer aux cash-flows avant frais financiers, ou après frais financiers ?”
Réponse : “Après impôt.”
Mon commentaire : Hum, ce n’est pas la question…

Question : “Quel serait le Bêta des capitaux propres du groupe résultant de la fusion ?”
Réponse : “Le Bêta des Capitaux Propres du groupe serait à déterminer.”
Mon commentaire : exact, c’est le but de la question.

Question : “Que pensez-vous de la gestion de la société sur ces 3 années ?”
Réponse : “Le BFR baisse” (en fait il montait), “la rentabilité opérationnelle baisse” (en fait elle montait).
Mon commentaire : Vous avez pris les années à l’envers…

Question : “Calculez le coût du financement”
Réponse : “Coût de la dette = 0,0000000001”.
Mon commentaire : Le banquier est gentil…

Question : “Quelle(s) solution(s) pouvez-vous suggérer ?”
Réponse : “Il n’y a pas de solution toute faite, il faut travailler le modèle”.
Mon commentaire : Bon courage pour le travail… (on se croirait en salle d’accouchement)

Enfin, je constate qu’un étudiant a parlé des “sociétés Cornofulgur et Reptolaser” au lieu de “Cornofulgur et Retrolaser” dans l’énoncé. Il n’y a plus de culture… (quoique, reptolaser, ça claque comme nom de boîte, on imagine des lasers qui ondulent en sifflant sur nos têtes).

[edit du 28/01]
Fragment de réponse : “En cas de hausse de la conjoncture, les consommateurs vont acheter des homards pour assouvir leurs désirs”.
Mon commentaire : Pauvres bêtes…
[Fin d’edit]

Cette entrée a été publiée dans Prof. Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Florilège de copies de finance

  1. Cyrille dit :

    Je réclame notre bêtisier !! C’est un dû…

  2. Docthib dit :

    Ah Cyrille, désolé :
    – je ne l’ai pas gardé
    – je ne suis même pas sûr qu’il y ait eu un bêtisier…
    Je te ferai passer celui de la promo suivante (s’il y en un, pour l’instant, la pêche est infructueuse 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.