États d’âme, états de la matière

Givré

Commentaire : les états solides sont plutôt bien vus, et plus on progresse vers le gazeux, plus c’est mal perçu. Sauf dans le cas de la sublimation, qui réalise un saut quantique direct du solide au gazeux.

Ce contenu a été publié dans Réflexions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à États d’âme, états de la matière

  1. Antoine Baylaucq dit :

    “Je suis vaseux” se placerait entre Solide et Liquide,non? Quid de “Je suis embué”?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.