Retrouver rapidement un fichier ou un dossier – sous Linux, Windows, Mac OS

Magnify.jpg

En terme d’organisation de mes fichiers et dossiers dans un disque dur, j’ai souvent un compromis “profondeur-étendue”.

  • L’étendue doit être limitée : quand j’ouvre une fenêtre, j’aime bien tout voir, ce qui limite le nombre (étendue) des fichiers et dossiers dans une fenêtre. Ma règle – qui souffre de beaucoup d’exceptions – est de ne pas avoir plus de 5 dossiers et 5 fichiers dans une fenêtre donnée. S’il y en a plus que ça, il est probablement temps de créer des sous-dossiers supplémentaires.

  • Mais se pose alors un problème de profondeur : pour atteindre un fichier donné – par exemple un examen de finance du MBA Exec (21ème mondial, ça vient de tomber) – il faut cliquer sur une suite de dossiers dans l’arborescence (avec le fichier de l’exemple précédent, une fois que j’ai lancé l’explorateur de fichiers, il me faut 6 double-clics, soit une profondeur de 6 dossiers à partir de mon répertoire de fichiers).

Or je ne suis pas un garçon patient.

Je cherchais donc un (ou  plutôt des) utilitaire(s) de recherche rapide, très rapide, qui permette de rechercher fichiers ou dossiers, et du genre “la recherche commence à afficher des résultats dès les premières lettres tapées”.

J’en ai finalement trouvé 3, un par système d’exploitation que j’utilise.

Les voilà, par ordre de découverte :

  • Sous Linux (je tourne sous Lubuntu), j’aime beaucoup gnome-search-tool. Il trouve tout (fichier ou dossier), par nom, très rapidement.

  • Sous Windows, j’ai mis du temps avant de trouver Ultrasearch(merci Korben). S’ouvre en tâche de fond, et n’a pas besoin de créer un index avant de commencer à travailler. Ultra rapide, car il cherche dans la table d’allocation NTFS, donc n’a pas besoin de scanner tout le(s) disque(s) dur(s).

  • Enfin, sous Mac OS, j’ai trouvé la semaine dernière l’utilitaire qui va bien. Les Macophiles vont me parler de Spotlight (inclus dans le système) mais Spotlight est lent. Alors que, je ne sais par quel prodige, DataLore – pourtant s’appuyant sur Spotlight – est super rapide. Seul inconvénient (bénin) : c’est le seul qui ne soit pas gratuit, il coûte 10 dollars canadiens, c’est-à-dire rien comparativement au gain de temps cumulé.

Aussi, sous chacun de mes systèmes, une même séquence de touches (Ctrl-Alt-F) appelle une fenêtre, je tape “MBA” et pouf, j’ouvre directement le fichier ou le dossier qui m’intéresse dans la liste sans avoir à naviguer dans l’arborescence tentaculaire de mes ordinateurs matrixiens.

Seul inconvénient : avoir des noms de fichiers et de dossiers un peu structurés – qui contiennent le bon mot, donc.
Mais c’est un exercice intellectuel assez stimulant : montre moi ton disque dur, je verrai l’intérieur de ta tête…

Ce contenu a été publié dans Informatique et Internet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.