Le parisien est aveugle aux autres

Je viens de guider un aveugle dans la cohue des escaliers et des couloirs de Saint Lazare.
P*** de ville et p*** d’état d’esprit qui m’ont fait hésiter à l’aider, avant qu’un minimum de bon sens, et un minimorum d’humanité, ne m’aident à prendre la bonne décision. Je ne savais même pas que dans cette gare, il y avait un Accueil qui a l’habitude d’aider ces personnes. Il aura son train, et je n’ai même pas raté le mien. P*** d’état d’esprit.

Ce contenu a été publié dans Réflexions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le parisien est aveugle aux autres

  1. Président dit :

    Le problème avec les aveugles, c’est qu’ils ne regardent jamais où ils vont…

  2. Docthib dit :

    Président, je te confirme que les parisiens non-aveugles ne regardent pas plus où ils vont. Le nombre de fois où, mon compagnon au bras, j’ai dû dire “attention madame, attention monsieur”… 🙁

  3. Docthib dit :

    Et merci à Eric LdP pour m’avoir fait découvrir la Love Police dans un métro new-yorkais : un bon tonique pour le matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.