Typewatching the Stars – Sherlock Holmes

Bon, alors avec celui-là, j’ai galéré. Le début avait l’air simple : autant le Commissaire Maigret affiche des intuitions apparemment non logiques (ce qui ne veut pas dire fausses), autant Sherlock est gouverné par la logique pure. Mais c’était l’ordre des préférences qui me turlupinait. Résumons ce qu’on en sait de lui par les écrits, en fonction de chaque lettre :
– Un être très logique, qui estime que “When you have eliminated all which is impossible, then whatever remains, however improbable, must be the truth” (the blanched soldier). Donc une T en Dominante ou Auxiliaire ;
– Pour ce qui est des intuitions, ma foi, c’est un enquêteur, il doit avoir de l’imagination. Mais en fait, je ne suis pas sûr : sa froide logique lui fait envisager toutes les possibilités, puis il élimine celles qui sont impossibles : à une machine calculatoire, on ne demande pas d’être imaginative… Donc la fonction N peut être peu affirmée ;
– Nous savons par ailleurs qu’il est attentif aux détails (dans Le chien des Baskerville, il retrouve – de mémoire – l’article dont ont été tirés les mots de la lettre anonyme) et occasionnellement adepte de la cocaïne quand il n’y a pas d’enquête intéressante à l’horizon. Donc une S bien développée, probablement son Auxiliaire.
– Il a une incapacité certaine aux relations humaines. Son seul “ami”, le Dr Watson, se réjouit quand – dans une seule aventure, je crois – Holmes montre de l’inquiétude au fait qu’il ait été blessé. T en Dominante implique F en inférieure, ça se tient.

Et c’est là où ça devenait difficile. Si Te est en dominante, Si est en auxiliaire, or Si, c’est le monde des idées, des concepts, pas du tout le genre à mémoriser un article de journal mot à mot.
Il me fallait une Se. Donc, Eurêka, on dit Te en Dominante, Ni en Auxiliaire, Se en Tertiaire (bien développée, mais Sherlock doit avoir au moins 40 ans, ça se tient) et une Fi en Inférieure.

Cela nous donne donc ENTJ.

Réfléchissons maintenant pour valider.
– E : cela n’apparaît pas en tant que tel, car Sherlock est un homme mur, posé, qui écoute beaucoup, pas vraiment le type à rechercher la société et les échanges. Mais il n’est plus un ado bouillonnant : la Ni a besoin de calme pour fonctionner. Il a aussi des périodes où il se retire du monde mais c’est quand il s’ennuie, et qu’il attend un stimulus extérieur. En fait, je pense que ses enquêtes (aller sur le terrain) sont son moteur, son énergie. Et il a besoin d’un alter ego (Watson) à qui démontrer ses réflexions pas-à-pas. Cela peut justifier le E.
– J : orienté vers l’action, l’obtention de résultats, et l’anticipation (il prévient souvent Watson à la dernière minute, mais il a pris soin de réserver à l’avance un train ou une calèche).

J’ai encore des doutes, mais dans le Rubik’s Cube des possibilités, aucune ne sonne aussi bien que celle-là.

Ce contenu a été publié dans MBTI. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Typewatching the Stars – Sherlock Holmes

  1. Claudio dit :

    D’après ton cheminement et tes explications, le NT me semble incontournable et le J évident.
    Bloquant sur le E, j’ai cherché et penché pour I.
    Mais T en dominante tient très bien… alors tu as peut-être raison.

  2. mamz"elle dit :

    A quand le profil de Poirot/Colombo/SAn- A/Derrick ?

    (Connaissez-vous l’inspecteur Wallander de Henning Mankell?)

  3. Docthib dit :

    @Claudio : Eh oui, je pensais aussi à I, mais avec INTJ, ça nous rejette la Se en inférieure, ça fonctionne moins bien. Si Conan Doyle avait écrit “la jeunesse de Sherlock Holmes”, on aurait peut-être des pistes…

    @Mam”zelle : le problème majeur, c’est que je ne peux le faire que pour des personnages *que je connais bien*. Et tous ceux que vous citez, oui, éventuellement, j’ai lu plusieurs San A quand j’avais 15-16 ans, mais sinon, Poirot, Derrick… 🙁
    Columbo, c’est une idée.
    Quant à Wallander, j’ai lu un roman de Mankell, j’ai trouvé ça froid et déprimant, donc j’aurais tendance à lui choisir un Type opposé au mien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.