Mauvaise Nouvelle, bonne nouvelle

Je suis en train de rédiger, assez lentement, une Nouvelle.
Il y a un côté frustrant là-dedans : je n’ai pas une idée de nouvelle originale tous les jours, ni même tous les mois, Ok, on va dire que j’ai une idée une fois par an. Et cette idée, souvent, peut-être exprimée en une phrase. C’était le cas par exemple de Clash boursier ou de Transluxion (idée énoncée initialement ici).
Mais pour transformer cette idée (cette phrase) en une nouvelle, il me faut souvent une dizaine d’heures de travail. il faut croire que je ne sais pas faire court, concis, ramassé.
C’est frustrant, mais le fait de dire “oué, j’ai une idée, alors voilà, ce serait ça”, c’est aussi frustrant.
Voilà pour la mauvaise nouvelle.

La bonne nouvelle, c’est que tout est synchronicité : je croyais être original en disant à un moment donné

[à propos de justice] Il existait notamment le zinjj, un terme inconnu sur Terre mais qui semblait exister naturellement sur une majorité des exoplanètes. La notion de zinjj postulait que la décision de la sanction prenne en compte non seulement le contexte du crime (la présence de « circonstances atténuantes »), mais aussi l’impact de la sanction sur l’ensemble des personnes concernées. Il arrivait que des délinquants soient immédiatement relâchés, car toute sanction aurait coûté plus cher à la société que le fait de ne pas sanctionner.

Et en fait, ce concept de coût social existe sur Terre : des auteurs britanniques viennent d’utiliser cette idée d’impact social pour lister les drogues les plus coûteuses à la société, au sens large. C’est dans une étude publiée par The Lancet, et le résultat est que l’alcool est bien plus dangereux et coûteux (harmful) socialement que l’héroïne ou la cocaïne Plus de détails en français ici (où l’on apprend ainsi que le tabac est plus nocif que le shit, mais que fait Altadis ?!).

Ce contenu a été publié dans Novela. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.