Le MBTI pour les nuls : qu'est-ce qu'un P ?

Un type de personnalité “J” est orienté vers l’action. Il aime bien planifier, anticiper. C’est une personne qui n’aime pas le(s) retard(s). Tout imprévu peut être source de stress. Tout a été fait dans les temps, voire avant.
Par opposition, un type de personnalité “P” est orienté plutôt sur la contemplation, décider est toujours douloureux. Le P aime garder ses options ouvertes jusqu’au dernier moment. Il sait qu’il ne fonctionne bien que sous la pression de la deadline (nuit blanche…).
C’est souvent difficile d’expliquer le fonctionnement d’un P, notamment à un J, qui prend les Ps pour des rêveurs pusillanimes.

Voilà, j’ai trouvé sur BashFR (DansTonChat) aujourd’hui une méga-attitude P :

[hik] tu fais quoi ?
[dwane] j’attends que mon appart se range tout seul.
[hik] y’a peu de chance que ça marche …
[dwane] je sais mais je me dit que si je le range maintenant je pourrai pas être sur qu’il se serai pas rangé tout seul dans une heure, et donc j’aurai peut être fais tout ça pour rien.
[hik] t’as raison, vaut mieux attendre encore un peu.

Respect !

Ce contenu a été publié dans MBTI. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Le MBTI pour les nuls : qu'est-ce qu'un P ?

  1. mamzelle dit :

    kroustillant…et avouons-le : livré aux seuls gens J, le monde serait triste et n’aurait pas un grand avenir 🙂
    (merci pour la mise au point )

  2. Docthib dit :

    Vous positionneriez-vous en P, par hasard ? 😉
    L’objectivité me pousse à dire que “livré aux seuls gens P, le monde serait fun et bigarré (comme dirait brice de nice), funky (comme dirait agathe de masterchef), mais n’aurait pas un grand avenir non plus”. ça partirait vite en vrille… (et encore, la vrille obéit à des lois physiques précises…)

  3. Claudio (J) dit :

    Je propose une chose : On laisse la direction du monde aux J et pendant ce temps-là les P se déguisent et amusent la galerie. Non seulement on avancera bien et personne ne sera triste, ni les PJ, ni le monde 😉

  4. Docthib dit :

    ça, Claudio, c’est une *vraie* réflexion d’un J (donc efficace) avec une compréhension P (donc ouvert aux possibles). Je pense que ce serait une solution qui irait aux deux, je crois (les P, trop contents de se déguiser ! 🙂 )

  5. mamzelle dit :

    "if we didn’t have stupid thoughts we’d have no interesting thought
    at all" 🙂

  6. Docthib dit :

    Ce qui veut dire que les pensées intéressantes ne sont qu’une sous-partie des stupides, wahou, c’est de la théorie des ensembles appliquée au cerveau… Il faut que je me replonge dans “Pensées secrètes”, de David Lodge… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.