Je ne suis plus un Fesse-Bouc (II)

Après une première tentative il y a un ou deux ans, j’y retourne définitivement : j’ai supprimé mon compte Facebook.
Je réponds ainsi à l’appel du 31 mai, et je supprime mes données perso, mes photos et surtout, les inférences statistiques que des marketeux de bas-étage veulent en tirer pour m’utiliser comme vache-à-lait, ou plutôt, prospect consentant à son corps défendant.
Le slogan historique de Thunderbird était Reclaim your Inbox, je paraphrase : Reclaim your privacy.
Et j’attends avec impatience Diaspora. D’ici là, je devrais arriver à survivre sans réseau social…

Et pour ceux qui veulent une information agrégée, l’excellent Tristan Nitot nous donne un résumé (parmi tant d’autres) des critiques adressées à Facebook ici.

Cette entrée a été publiée dans Informatique et Internet. Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Je ne suis plus un Fesse-Bouc (II)

  1. PatatoOor dit :

    tout ne peux pas être gratuit et sans contrepartie sur internet…
    j’attends aussi Diaspora mais je pense que le grand public ne basculera, facebook semblant combler leur besoins et n’aimant pas utiliser 2 applications semblables à la fois…
    A moins d’avoir un gros plus Diaspora restera un truc de geek (et j’en ferais partie mais bon).

  2. Docthib dit :

    Je ne suis pas d’accord. Quand Gmail scanne mes mails et me propose des publicités ciblées sur le cassoulet, ça ne me dérange pas, et je comprends que chacun doit vivre. Mais si un site collectait MES données et les utilisait, par exemple, pour contacter mes amis en mon nom (on n’en est pas loin, franchement), je ne suis plus d’accord. Le problème est sur MES données : je veux pouvoir en affirmer la propriété, voire en masquer certaines – après tout, sous Gmail, je choisis les mails que j’écris. Cela dit, je pense en effet que Diaspora contre Facebook, ce sera au mieux Firefox contre Internet Explorer, et au pire, Ubuntu contre Windows.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.