Dernière ligne droite

Pour voir le widget Aiderdonner, vous devez installer le plugin Flash :

Télécharger le plugin Flash

Vous pouvez aussi accéder directement à la page de collecte

Voilà 5 ans que nous nous sommes lancés dans ce projet.

En 5 ans,
J’ai envoyé des milliers d’e-mails
J’ai co-créé deux sites web (le site actuel est là)
J’ai rencontré des centaines des coureurs, des familles dont les enfants sont atteints de cette maladie génétique, des bénévoles, des êtres humains, quoi.
J’ai argumenté avec sponsors, partenaires, fournisseurs, tout cela pour “la plus grande gloire de Dieu” comme disent les jésuites.
Et j’ai couru, mazette. (Comme en atteste la rubrique Courir de ce blog).
Et voilà la dernière ligne droite. Dimanche 11 avril, je courrai le Marathon de Paris en essayant de battre mes deux records : record de temps (mes 3h 54′ 43″ du Marathon de New York), et record de dons.

Alors si vous avez quelques euros, laissez-vous attirer par le bon Karma que représente le fait de donner (le bouton en haut à gauche…)
Et si vous avez du temps, venez donc dimanche matin 11 avril au KM 37,2, vous devriez trouver quelques dizaines (centaines ?) de T shirts bleu ciel avec nos supporters dedans.
Y a plus qu’à…

Cette entrée a été publiée dans Courir. Placez un signet sur le permalien.

4 Responses to Dernière ligne droite

  1. Disciple dit :

    Rien à voir – Je suis un de vos élèves actuellement et suis tombé sur ce blog plus ou moins par hasard et je tenais à vous dire que, pour avoir jeté un oeil à une poignée de vos articles, je me suis surpris à aimer ce que vous y écrivez. Sur ce, je continue ma lecture nocturne…

  2. Docthib dit :

    J’adore le “je me suis surpris” :-))) Alors, bonne lecture…

  3. ulysse dit :

    Huhu, les étudiants ont toujours de nuancer leurs compliments 🙂

    Je ne peux pas croire que l’idée du rendez vous au kilomètre 37,2 un matin ne vienne pas de vous doc ou soit le fruit du hasard?!

  4. Docthib dit :

    C’est un hasard total, et il fait bien les choses. Et nos T shirts seront couleur… Betty Blue. En fait, pour la petite histoire, c’est Philippe Djian (avec 37,2) qui m’a fait venir à l’écriture. Je lui devais bien ça, à lui qui a écrit aussi “l’ardoise”, où il paie son ardoise vis-à-vis de tous les écrivains qui l’ont inspiré…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.