Cracher ses poumons

06h15 ce matin. Il fait froid, mais pas encore en dessous de 0°C.

Le planning d’entraînement dit : 10 fois 1mn30 à 95% de la FCMax ( = à fond les ballons) suivis de 1mn de retour au calme. 10 fois.

L’horreur.

En regardant le graphique ci-contre, je constate que :

  • censément “à fond les ballons”, je n’atteins même pas 14 km/h
  • plus le temps passe, plus les “retour au calme” deviennent des “je me traîne pour mourir”
  • 1mn30 de course, c’est très long ; 1mn de retour au calme, c’est très court

Retour à 07h15.
Restait à enchaîner sur une journée de travail.

Sinon, je trouve que ça fait très Nazca, ce type de graphique…

Ce contenu a été publié dans Courir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Cracher ses poumons

  1. mamzelle dit :

    Herr doctor, z"avez pas mis de titre à votre graphique;
    mesure t-il votre fréquence respiratoire ou votre fréquence cardiaque?

    si oui avez-vous déja mis en graphique un coeur en émoi amoureux?
    (pour votre valentine)
    me vient l’idée d’un livre , espèce de perfomance artistique
    "Moi et émois en diagrammes circulaires et autres graphiques" ,
    marrant, non?

  2. Docthib dit :

    C’est amusant, votre idée de graphique, c’est peu ou prou l’idée du jour de XKCD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.