Gilles Cluzel et Wanadoo – spam et incompétence

Les fidèles de ce blog auront noté que j’essaie de faire en sorte que Gilles Cluzel, manager de transition, ne m’envoie plus de spams.
J’ai d’ailleurs été aidé par une poignée de sympathiques internautes, eux-mêmes victimes des spams de Gilles Cluzel, directeur de projet. Cet effort n’a pas été vain : quand on tape “Gilles Cluzel” sous Google, mon thibillet apparaît en 7ème position. Et évidemment, si on tape “Gilles Cluzel spam”, mon thibillet est le premier résultat. Mais, nos amis québecois m’en voudront, je n’ai jamais utilisé le terme “pourriel”, ce qui fait que “Gilles Cluzel pourriel” ne donne aucun résultat satisfaisant.

Là n’est pas le propos du jour. J’avais dit avoir été chagriné par le fait que, malgré 4 plaintes auprès de Wanadoo / Orange, je n’avais reçu aucune réponse.
Je me dois désormais de rétablir la vérité.

Il y a deux jours, j’ai reçu un message d’erreur. Je vous fais grce de la prose détaillée, car ce n’est qu’un robot qui me l’envoie (ce qui ne nous change guère de Gilles Cluzel, DG délégué et spammeur). Ce robot me dit (en anglais, ça doit être la langue chez Orange) : nous sommes désolés de vous informer que votre message n’a pas pu être transmis. Votre message du 9 novembre 2009. Il me dit ça, le 9 janvier 2010. 2 mois après. Il a fallu 61 jours au serveur de mail d’Orange / Wanadoo pour m’informer d’un problème sur un de mes mails.
Je trouve Gilles Cluzel, directeur de projet, bien plus efficace dans ses spams.

Les quelques conclusions que cela m’inspire :

  • Certaines sociétés, quand elles changent de nom, maintiennent quand même leurs anciens liens actifs. Par exemple, l’école pour laquelle je travaille a eu 3 noms différents en 10 ans : toutes mes adresses mail sont néanmoins toujours valides. Et je suis sûr que des adresses comme “abuse”, encore plus stratégiques, sont maintenues. Mais pas chez France Telecom, chez qui on fait table rase, hop, abuse@wanadoo n’existe plus (alors que je suis sûr qu’une recherche sur Internet en trouverait, des pages avec cette adresse…)
  • Je vais évidemment écrire aux nouvelles adresses d’abus de FT / O
  • Mais le pompon, c’est ce message d’erreur 61 jours après. Même un facteur à pied aurait mis moins de temps.
Ce contenu a été publié dans Informatique et Internet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Gilles Cluzel et Wanadoo – spam et incompétence

  1. Atchoum dit :

    Reste à savoir ce qui est le plus néfaste : un spammeur compétent, tel ce Gilles Cluzel (Gilles, toujours pas un mot de toi, qu’est-ce qui se passe ?), ou un fournisseur incompétent ?

  2. LChe dit :

    Les facteurs d’ici étant en grève depuis le 22 décembre, je voudrais modérer la conclusion. Loin de moi l’idée cependant de dédouaner ce Giles Clusel, pardon, Golles Clizel – ou Gille Cmuzel ?, bref : pourvu qu’il soit mis à l’index 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.