Yoda vs Data

Hier soir en sortant de la piscine, je repensais à Maître Yoda, la première fois qu’on le voit (dans l’épisode 5, l’empire contre-attaque).
Il a piqué une barre de céréales dans le sac de Luke Skywalker, et comme R2D2 veut récupérer la barre de céréales (mais que peut faire un droïde d’une barre de céréales ?) , Yoda lui donne des coups de canne. Et je me disais « pourquoi un Chevalier Jedi, qui maîtrise l’espace et le temps, qui peut influencer les esprits faibles rien qu’en faisant des petits gestes avec les mains, qui peut soulever les pierres et les vaisseaux un peu comme Jane Grey dans X-Men, donc, pourquoi il donne des coups de canne à R2D2 ? »
Je trouve cette scène un peu pathétique, ou attendrissante.
Bon, il y a la première explication, sans fantaisie, qui est de dire « dans le scénario, les gars ne savaient pas que 20 ans après ils allaient tourner l’épisode 1, puis 2, là où Yoda fait le Yamakasi en combat singulier contre le Comte Do(o)ku(u). »
Et puis, il y a la réflexion plus avancée. Les humains se défient des machines. Les vrais, bons, êtres humains, « ceux qui marchent debout », ont compris très tôt que la seule matière malléable, c’est l’être humain et son cerveau. Ainsi, Yoda travaille sur lui-même, et il n’est pas interdit de penser que quand il soulève un rocher, en fait, il influence notre perception de la réalité (un peu comme le ferait un hypnotiseur), plutôt que de pratiquer réellement la télékinésie. Cf. dans Matrix : quand le cerveau croit que l’on reçoit des impacts de balles, le corps meurt.
Je préfère encore une troisième version. Yoda peut manipuler les objets à distance. Il pourrait donc éteindre R2D2 et consommer sa barre de céréales tranquilou. Mais il est à ce point « anti-machines » que sa réaction est viscérale (je vais taper cette boite de conserve) plutôt que raisonnée.
On retrouve la défiance des machines qu’on avait dans Dune (les mentats, ordinateurs humains, remplacent les machines calculatoires) ou encore dans cette nouvelle de Philippe K. Dick, l’homme variable.

Ce contenu a été publié dans Réflexions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Yoda vs Data

  1. Kate dit :

    Ma proposition MBTIenne :
    – la réaction "incompréhensible" de Yoda présente tous les indices d’une irruption brutale de sa fonction inférieure. La colère, l’éruption émotionnelle inhabituelle dirigée vers autrui, indiquent plutôt un F (Feeling) extraverti en inférieure, et à partir de là, il n’est pas très difficile de reconstituer son profil, donc je vote pour un INTP, descriptif ci-dessous (attention matériel copyrighté)
    docs.google.com/Doc?docid…
    – R2D2, lui, est à mon avis tout à fait dans son mode de fonctionnement naturel, à savoir AIDER les autres. il se tape de la barre de céréales en tant que telle, mais un gnome l’a piquée au jeune fou dont il a la charge, son boulot c’est d’aider, donc il tente de la récupérer. R2D2 est paradoxalement bien plus humain que Yoda, avec sa fonction F en dominante ou auxiliaire, et son côté laborieux "Get the job done", je vote donc pour un profil ISFJ :
    docs.google.com/Doc?docid…

    Sur Dune, je vous ferais bien une conf sur le Jihad Butlérien, les mentats, le Bene Gesserit et le Sentier d’Or de Leto III, mais j’ai de la vaisselle à faire et des chemises à repasser, alors une autre fois…

  2. Docthib dit :

    Mazette, c’est passionnant, je savais que je ne perdais pas mon temps à parler de ces futilités, là je suis remboursé au centuple de tous ce thibillets évaporés. Bon sang, même Yoda et R2D2 sont susceptibles de passer à la moulinette du MBTI… Mais bon, vous avez des chemises à nettoyer et de la vaisselle à repasser, donc merci déjà pour toutes ces infos. Mais je n’en resterai pas là, vos éclairages d’experte m’avaient déjà énormément intéressé sur le fait que tout le monde ne doit pas écouter Steve Jobs dans ses conseils d’existence 😉 Pour ceux que cela intéresse, c’était là.

  3. Kate dit :

    Merci, merci, je rougis, voilà de quoi combler mon prosélytisme d’ENFP…
    Avec Chewbacca j’aurais sans doute moins fait la maligne, quoique… Entité Nébuleuse à Forte Pilosité ?
    Pas sûre que ce genre d’extensions créatives m’aide à décrocher la certification MBTI, vais illico d’un coup de patte de souris poser la question dans le hub Viadeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.