Linux Ubuntu – intro

Ceci est un premier point d’étape de ma vie avec Linux (Ubuntu 9.04 à ce jour). Ce système d’exploitation est installé en double boot sur mon portable, en cohabitation avec Windows Vista. Je prévois de rédiger quelques Thibillets spécifiquement dédiés à Linux Ubuntu (à ne pas confondre avec ma liste de Ubuntus, c’est-à-dire les petits bonheurs au quotidien, dans la rubrique du même nom).

Voici quelques raisons pour l’ouverture d’une nouvelle rubrique spécifique Linux Ubuntu :

  • Conserver la mémoire de mes installations, interrogations… et solutions. Et le blog, y a rien de mieux pour ça.
  • Pointer vers des ressources que j’ai identifiées après recherche (on ne sait jamais, je ne suis pas le seul à switcher).
  • Partager mon point de vue ou poser des questions ouvertes.

Nous commençons avec quelques remarques générales sur cette installation et ma première semaine avec Ubuntu :

  • Si je suis passé de Vista à Ubuntu, c’est parce que je n’en pouvais plus du temps de démarrage de Windows avant “d’avoir la main” (on est passé à 3mn53). Cela était aussi valable pour la sortie de veille : sous Mac, celle-ci est quasiment instantanée ; sous Ubuntu, idem. Sous Windows, on sent que la disquette 5″1/4 tourne dans le vide avant que ça commence à réagir : à part ma lointaine époque où je jouais au tennis sous Pong, je me lasse vite des curseurs qui clignotent… Bref, je suis content : comme pour tous les OS, Ubuntu rame un peu à rétablir la connexion wifi, mais il s’agit d’une poignée de secondes, le reste est immédiatement opérationnel. En fait, Ubuntu c’est le Mac du geek.
  • En installant et en paramétrant Ubuntu, je me félicite d’avoir opéré il y a quelques années le double-virage “logiciels libres” et “bureau sur Internet”. Logiciels libres, parce que mes outils au quotidien tournent sur les 3 OS : Firefox, Thunderbird, Sunbird, OpenOffice sont les outils que j’utilise quel que soit l’OS sur lequel je travaille. Je retrouve les mêmes extensions, les mêmes raccourcis, donc un gain de confort appréciable à l’installation. Bureau sur Internet, parce que je veux pouvoir consulter mes ressources depuis n’importe quel ordinateur. J’utilise donc Netvibes comme page d’accueil de navigateur, et toutes mes réflexions, mes liens, mes sondages et fils RSS sont consultables en ligne ; et je partage mes Bookmarks en ligne avec Startaid, ce qui me permet d’avoir mes signets à jour quel que soit le système sur lequel je travaille.
  • Je suis très agréablement surpris par l’ergonomie et la facilité d’installation. Un exemple parmi tant d’autres : pour installer mon imprimante HP (en wifi), j’ai fait Système, Administration, Impression, et j’ai fait “nouvelle imprimante”. Ubuntu l’a détectée en wifi, et l’a installée, sans redémarrage ou processus long d’installation. Sous Windows, il faut insérer un CD, installer 200 megas de pilotes et logiciels (10-15 mn), et redémarrer tout le système (à 3mn53 le redémarrage). Comble de l’humour : pour installer une imprimante wifi, il faut la connecter d’abord avec un cable USB ; ça ne va pas nous pousser à avoir moins de cbles… Sans parler du petit logiciel espion de mise à jour que l’on ne peut pas désactiver (et qui ralentit le démarrage), des fenêtres “votre imprimante est passée en veille” / “votre imprimante est déconnectée” et autres interruptions quotidiennes…

Alors certes, il n’y a pas d’aussi jolies images que sous Vista ou Mac OS, mais je souhaite revenir pour l’instant à un environnement de travail, rapide et efficace. Nous verrons combien de temps je tiens ce discours optimiste 🙂

Ce contenu a été publié dans Informatique et Internet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.