Quand Google ne trouve pas, il demande à Chuck Norris

J’aime bien les Chuck Norris facts, et on sait désormais que Chuck Norris résiste au blender.
Mais on progresse dans le phénomène.

  • Allez sur Google.com (la version US, pas la version fr),
  • Tapez “Chuck Norris”
  • Cliquez sur le bouton “J’ai de la chance / I’m feeling lucky”
  • Admirez

NB : si on compose Chuck et Google, on obtient Chuckle (= glousser, rigoler)

Ce contenu a été publié dans Informatique et Internet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Quand Google ne trouve pas, il demande à Chuck Norris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.