C'est bon pour le moral…

Je suis assez content de cette course. Pour une décision prise vendredi, et avec un entraînement qui n’est pas à la hauteur (pour l’instant), j’ai réussi à maintenir une vitesse de 5’30” au km avec une bonne régularité (à part l’échauffement de 20 mn au début). Cela me donne une vitesse de presque 11 km/h, je sais, beaucoup de coureurs arrivent à courir plus vite que ça, mais pour moi, c’est déjà bien, et je suis content. Le temps final est de 1h 56′ 02″, c’est-à-dire que je n’ai pas battu mon record sur la distance, mais les sensations sont bonnes.

  • Ma musique m’a bien aidé, comme souvent. (J’aimerais poster ma play-list, pour récupérer celle des autres coureurs qui passent sur ce bleug…)
  • C’est un rythme que, pour l’instant, je ne peux pas tenir sur un marathon. Trop rapide, j’exploserais. Mais à travailler.
  • Il a plu sur tout le trajet, et j’étais glacé, mais paradoxalement, je me disais au Km 15 : “c’est bon pour la motivation”. Quand je vois que je peux maintenir un effort assez régulier sur cette distance, et malgré des conditions plutôt déprimantes (ciel gris, crachin qui s’intensifie en pluie froide, vent, chaussures qui font plouirtch plouirtch), je trouve que ça aide à forger un mental plus solide.

Et maintenant : il n’y a plus qu’à continuer, le Marathon de Londres est dans 1 mois et 18 jours. Rien de trop pour l’entraînement…

Ce contenu a été publié dans Courir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.