Supplément d'me

Ai (re)vu The Commitments hier soir.
To get out of this deep blue funk I’m in, my present answer : Sun and Soul.
Destination Anywhere, merci à Deezer.

Ce contenu a été publié dans Musique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Supplément d'me

  1. Atchoum dit :

    Ah, ce film ! Andrew Strong, quelle voix ! Quelle patate !
    Et Wilson Pickett à la fin ! Et le début avec les choristes : "C’est ride, Sally, ride, pas royde, Sally royde"…

    Je viens de revoir Lost in Translation sur Arte. C’est étonnant comme certains souvenirs cinématographiques (et aussi musicaux, en l’occurrence) peuvent se graver en nous.

  2. Docthib dit :

    Oui, j’adore la voix de cet acteur dont tu m’apprends le nom. Je viens de m’acheter les deux CD de la BO des Committments. Excellent, en effet, le Royde Sally Royde, je veux m’acheter le DVD rien que pour avoir les sous-titres en anglais, et enfin mieux comprendre ce qu’ils peuvent se dire 🙂 Pour Lost in Translation, j’avais adoré cet instrumental de Air, Alone in Kyoto. Je me demande si je n’ai pas pointé sur ce morceau depuis ce bleug, quelque part.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.