Andy Warhol meets Dr House

Pour le côté positif : ça y est, la vidéo de notre conférence sur la crise financière (23 octobre…) est en ligne.
Pour le côté négatif : certes, ça me fait mes 15 minutes de célébrité (7 minutes ici, et les 8 minutes de ma vidéo sur comment devenir riche paresseusement), donc merci Andy, mais quel diagnostic médical ! En me voyant, je me rends compte que :
– je suis truffé de tics d’expression, qu’à côté, Vincent Lindon a l’air d’un bas-relief gravé dans du marbre ;
– j’ai un cheveu sur la langue (c’est vrai les kids ? je vous ai enseigné des tas de belles choses inutiles pendant toutes ces années sans me douter que je zozotais ? Je suis le jean-christophe averty de l’euro stoxx ?) ;
– je suis insupportable de fatuité.

ça fait beaucoup, uniquement pour 7 minutes de célébrité (relative).

Cette entrée a été publiée dans Prof. Placez un signet sur le permalien.

9 Responses to Andy Warhol meets Dr House

  1. Yann dit :

    Excellent de voir cette brochette de tetes connues et de souvenirs de cours, je regarde ca ce soir avec le son, boulot oblige. Je remarque deja le souci du detail, cravate et chemise noir en ces temps durs…

  2. matthieu dit :

    ben quoi, c’est tout à fait le même Doc Thib qu’en cours, rien de spécial ^^

  3. julien dit :

    T’es un peu dur avec toi, ce qui est normal quand on se regarde ou on s’écoute, mais quand même.
    pour les tics, je vois pas spécialement, t’es juste impliqué dans ce que tu dis, non ?
    pour le zozotage, je reconnais que c’est assez net sur la vidéo alors que j’avais jamais remarqué avant. A mon avis, c’est à la vidéo et au micro que tu dois ça.
    Fatuité ? Oh bah non alors, juste un peu de cynisme bien placé, mais c’est ça qui est rigolo 🙂

  4. Docthib dit :

    Haha ! Objectif atteint ! Je cherchais bassement à me faire rassurer et complimenter ! Stratégie payante !
    Non, en fait, non. C’est juste que je ne me supporte pas, donc j’en déduis que je dois être insupportable pour d’autres. Et comme certains (minoritaires, mais quand même) ne se privent pas de me le faire savoir par des commentaires anonymes dans leurs évaluations de cours, c’est vrai que j’y suis sensible. Mais ça ne date pas d’hier : je sais que j’ai tendance à oublier les compliments, et à me focaliser sur les critiques. Et puis je pense que je ferais moins bien mon métier si je n’étais pas aussi sensible à l’opinion des autres.
    Bref, c’est comme la voix : habitué à l’entendre "depuis l’intérieur", on s’étonne toujours de l’entendre enregistrée, là où tous les autres disent "mais si si, je t’assure, c’est bien ta voix".
    Quant au zozotage, ça doit être une insuffisance technique, passons.

  5. Yves Duel dit :

    Grand talent ! Bravo ! Y compris l’agacement devent quelques formules un tout petit peu démago, non ? mais c’était voulu ?

    – valo : vous plaidez pour non plus la rationnalité limitée, mais l’irrationalité totale ? c’est un bel effort intellectuel pr un financier ! mais après tout, si c’est l’occasion de le découvrir, tant mieux !

    – Avions : oui, mais si la Cie plante, les avions ne trouveront pas CLIENT ! un prix, c’est quand il ya des clients, non ? donc votre raisonnement tombe un peu par terre, je crains !

    – financiers : donc votre remarque sur "la, on est chez des gens sérieux avec des usines, pas des CDO et des etc financiers" tombe à plat = le prix d’un avion, c’est comme le prix des subprimes ; si ya personne pour acheter, ça ne vaut rien et puis voilà !

    – et enfin la remarque finale (que je me permtes de qualifier de démago) : vous savez bien que ce n’est pas le même argent … Les 15 Milliards, c’est le résultat de notre non-désir. Si nous désirions qu’il n’y ait plus de pauvres, il n’y en aurait plus, et puis voilà : donc les critères des comptables et des économistes n’ont rien à faire avec nos folies ordinaires

    mais à part ça bravo : quel talent ! je n’ai même pas remarqué de zozotage, d’ailleurs ?

  6. Christian dit :

    Excellent !

  7. Atchoum dit :

    Ben oui, tu zozotes, un peu, on ne te l’avait jamais dit ? C’est drôle…

    Très sympathique, cette petite conférence ! Cela fait plaisir de voir que les profs de cette noble institution allient toujours la verve, la pédagogie et la compétence technique, mais toujours avec humour. Si tu savais le nombre d’andouilles qui se prennent très au sérieux, partout…

    Tics ? Pas remarqué (chacun les siens) donc rien de grave.
    Fatuité ? Faut pas confondre fatuité et conscience de sa valeur (ça c’est ce que je me dis, pour me rassurer…) Sérieusement, d’accord, c’est vrai, tu en rajoutes un peu, mais ça fait partie de ton "personnage", à la limite si c’était pas le cas on serait déçu ! Imagine Lucchini sur un plateau de télé qui n’en ferait pas des caisses…

  8. eQuelqueChose dit :

    Je suis fier de mon école quand je vois une telle brochette de profs brillants et sympas. Ca change des événements BDE tout de même…

    Pour le cheveux sur la langue, en cours, je ne l’ai jamais trop remarqué.

  9. Docthib dit :

    @ Yves : il y aurait beaucoup à dire, je reviens juste sur l’idée des avions, des usines ou des stocks de champagne : il fera vraimen chaud, le jour où il n’y aura plus une seule compagnie capable de racheter des avions. Qu’il y ait un problème de financement à court terme, OK, mais que personne n’ait du cash, c’est autre chose… Pour les milliards pour éradiquer la faim, je ne comprends pas : pour moi, en sus des dons faits les citoyens, c’est l’action (politique et financière) des gouvernements qui fera la différence. Et non un choix des citoyens. @ Atchoum : merci pour ta franchise, bon, donc je ne sais plus. Je pense que je dois zozoter / chuinter, mais pas de manière flagrante. Seule une oreille sourcilleuse (?!) le remarque. Pas important. Et être comparé à Lucchini ! Euh, je le prends comment ? 😉 @ eQuelque chose : bon, alors cheveu, pas cheveu… Sur le crne, la réponse devient de plus en plus claire avec les années…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.