Idée moisie du jour

(je devrais en faire une rubrique, de ces idées de startup, de temps en temps j’en redécouvre une en faisant une recherche par mots-clés).

Donc, avant-hier soir, au 3ème Long Island Iced Tea, j’ai eu une idée que j’ai exposée à mon auditoire béat (enfin, n’exagérons pas, il fallait que je répète 3 fois mes mots pour qu’ils comprennent…)

Il s’agit d’écrire un livre de fiction politique, sur le thème “et si c’était Ségolène qui avait été élue”, mais en reprenant la trame des mois passés depuis que Nicolas est au pouvoir. Par exemple, on pourrait imaginer que, une fois élue :

  • Elle va prendre quelques jours de repos et habiter sa fonction dans la maison de l’Île de Ré prêtée par Jospin. Libé se déchaîne en apprenant que Lionel avait laissé des yaourts “cadeau” dans le frigo.
  • Elle quitte son mari-conjoint et se marie avec Umberto Tozzi (rencontré à l’Île de Ré) ou Patrick Hernandez (Born to be alive, rencontré à l’institut médico-légal) ou Rocco Sifredi (rencontré par le truchement de JCVD).
  • Les paparazzi sortent une photo d’Umberto Tozzi en catcheur, car il avait une séance de photo quelques mois avant le Coup de Foudre, et ces malins de Paparazzeux, ils ont conservé les photos pour être taquins.
  • Le couple présidentiel est invité à Monaco devant le prince pontife Albert Rainier Dupont, tout le monde a très peur que Patrick Hernandez ne chante en monégasque “Né pour être vivant”, raflant la vedette à Steph de Monac’, mais finalement tout se passe bien, et Monac Magazine salue la grande qualité d’esthète de Rocco Sifredi.
  • Lors de la crise financière, Ségolène nationalise tout. Tout tout tout. Crédit Agricole, Crédit Foncier, Crédit Suisse, BNPP, PNB, NMPP, SoGé, Roger, etc. Blindé, le système financier français, y a plus qu’un seul actionnaire, c’est Ségo.
  • Il y aurait plein d’idées à avoir. Tiens, la première ministre (ce serait forcément une première ministre), qui ça pourrait être ? Et le ministre de la justice ? Ce serait forcément un homme, et il adopterait un bébé dont les journalistes se demanderaient “c’est le bébé de qui, en vrai ?.

Vous trouvez pas ça génial, comme idée ?

Ce contenu a été publié dans Réflexions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Idée moisie du jour

  1. julien dit :

    génial, à coup sûr ! J’aime beaucoup mettre Paris en bouteille et fantasmer sur ce qui serait arrivé si…
    Les Cahiers du football avaient fait ça une fois pour raconter ce qui se serait passé si la France avait perdu la coupe du monde 98. Ils avaient assez loin et même au delà du football en disant que la France était entré dans un marasme économique et social, etc etc. Je ne le retrouve plus sur le site, je crois me souvenir qu’ils l’avaient publié dans leur version papier
    Ca me fait penser aussi qu’il faut absolument (enfin n’éxagérons rien) Les Falsificateurs d’Antoine Bello.

  2. Kate Reddy dit :

    C’est vrai que c’est un peu plus clair à l’écrit, J + 2, qu’à l’oral… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.