Et c'est là que les athéniens s'atteignirent…

Athenes Demain matin, 4h30, je quitte mon lit (david) douillet pour aller me faire voir chez les Grecs. Pour préparer ce marathon mythique (celui de la Bataille de Marathon), je reprends ma check-list du Marathon de Madrid et je l’amende (majorée).

Avant de partir pour Athènes :

  • Billets d’avion (ou références si billets électroniques), coordonnées de l’hôtel + retro-planning pour le retour – check
  • Réserver le taxi – check
  • Passeport  – check
  • Strepsils et pastilles pour la gorge pour mon extinction de voix – check
  • Mouchoirs en papiers + Fervex pour mon rhume Mucomyst ! – check
  • Playlist pour le lecteur MP3 – pas changée
  • Téléphone rechargé – check
  • Boules quiès pour l’hôtel + masque – check
  • Ibuprofène Aspirine + huile de massage à l’arnica  – check
  • Mon carnet de notes et de croquis – check
  • Mon carnet de pouèmes – non
  • Lunettas de soleillos ? non
  • carte européenne d’assurance-maladie – check
  • recommander mon me à Dieu – plus tard, coco…
  • prendre le petit coeur en bois que je n’emporte pas assez souvent – check

Nécessaire pour le jour de la course :

  • Réveil matin – check (en fait, c’est ma montre à alarme vibreur)
  • Faire des courses (alimentaires) à Athènes pour petit-déjeuner
  • Short moule-à-gaufres – check
  • T-shirt respirant bleu-du-site-web aux couleurs de l’école (et propre!) – check
  • Chaussures, chaussettes (propres), semelles orthopédiques, slip sans coutures (propre) – check
  • Brassard pour mettre les gels pendant la course – check
  • Sparadrap pour mettre sur les tétons !! – check
  • Crème pour les pieds et les parties délicates (Nok) – check
  • 5 doses de gel au glucose pour les kilomètres 20, 30 et 40 – apportées par mon cothurne (joke !)
  • 4 épingles de sureté pour le dossard – check
  • Cardio-fréquencemètre et accéléromètre – check
  • Lecteur MP3 + écouteurs Sennheiser qui vont bien ! – check
  • Chargeur + piles – check
  • Sac poubelle pour m’enrober avant la course (super pour la motivation, “je suis une ordure, un résidu, un déchet”), éventuellement vêtements pour la pluie – check
  • Vêtements + petit sac à laisser au vestiaire, pour la caillante dans la Plaine de Marathon avant le départ – check

Conseils pour avant la course :

  • Boire beaucoup (de l’eau), 2-3 litres par jour avant (Si pipi pas transparent, Toi boire encore des torrents) – thé vert, eau, pastis sans alcool 🙁
  • Manger des ptes, des ptes, des ptes (et d’autres sucres lents) – check
  • Faire le régime dissocié scandinave – check
  • Ne pas boire d’alcool (quelques semaines avant ?) – hum, hum
  • Prendre la température des copains qui courent, échanger conseils et insultes – neverending
  • Jeter un oeil au relief de la course, et réfléchir – pas eu le temps
  • Calculer mon temps moyen au kilomètre, en fonction du chrono – c’est fait
  • Me coucher avec un bon livre sur le Zen, ou des poésies – l’art de la guerre, de sun tzu
  • Bien dormir – j’ai déjà pas mal de retard…
  • Ecouter la B.O. de Rocky en me préparant

Retour mardi dans la journée, pas de connexion d’ici là.

Ce contenu a été publié dans Courir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Et c'est là que les athéniens s'atteignirent…

  1. Karatekoud dit :

    Bonjour,
    J’espère que le marathon d’Athènes s’est bien déroulé ! Super votre blog, les récits des marathons sont vibrants et donnent envie d’aller chausser ses runners.
    Record battu pour ce marathon mythique? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.