Magnolia Express – 3ème partie – #7

Vieux Bill Horseshoe (3)
 
Le vieux alla frapper à la porte : “Vieux Bill ! Y a du monde pour toi !”. Puis il entra tout naturellement, on entendit un peu de remue-ménage, un grommellement, et un pas lourd qui s’approchait. Le même vieux ressortit sur le seuil en s’étirant et en baillant :

– Mouaaahhh … Vous m’avez réveillé, les gars.
– C’est vous, Vieux Bill Horseshoe ? a demandé Conrad.
– Eh oui, Vieux Taxi. Alors, quel est ton problème ?

Conrad passa la main dans ses cheveux et pointa dans son dos, sans se retourner. On voyait bien que ça lui faisait du mal de voir son taxi tout abîmé. Vieux Bill se haussa sur la pointe des pieds et ses yeux s’étrécirent comme s’il voyait le taxi pour la première fois. Il marmonna pour lui-même :

– Hmmm… Pare-brise … Dodge 1964
– … 63, dit Conrad, en fixant ses pieds.
– Hmmm… Faut voir. Pas facile.

On restait tous sur un pied, baignés par un rayon de lune, comme des fantômes mal rasés.

– Restez pas là, les gars, entrez manger un morceau.

Creative Commons License
Roman, publié progressivement, sous un contrat Creative Commons. Et aussi sous licence Touchatougiciel.

Le roman, dans l’ordre, est
.

Ce contenu a été publié dans Romano. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.