C'est du n'importe quoi

Vendredi, j’avais une réunion de travail avec mon éditeuse. Vers la fin de la réunion, quand on avait déjà traité les dossiers “Côte Rotie”, “Tourte à poils et à plumes”, et “Comment écrire un best-seller, par exemple un roman de finance porno”, elle m’apostropha. “Non mais oh, c’est quoi ce billet sur les mails, t’as que ça à faire, de compter tes mails ?!”
J’en ai avalé de travers ma gorgée de calva (c’est un médicament, j’ai la voix fatiguée à force de faire cours).
J’ai donc décidé de revenir à des thibillets beaucoup plus graves, pondérés, argumentés.
Et ça commence dès le prochain. Je ne vous parlerai donc pas des 20 km de Paris, qui ne méritent pas qu’on s’y attarde : il faisait beau, et ça faisait 20 km, voilà. Je ne vous parlerai pas non plus d’Elissalde ou de Chabal, tout le monde en a parlé. J’attends vendredi soir, et d’ici là, je fais comme tout le monde, je reviens à mon petit quotidien, loin des rêves fédérateurs.

Ce contenu a été publié dans Réflexions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à C'est du n'importe quoi

  1. Monsieur Jean dit :

    Vers le 12ème km, en calculant que j’en étais au 2/3 (give or take), j’ai compris un truc : si ça avait été un marathon, il y aurait encore eu 30 km. C’est un sujet assez profond pour un thibillet ?

  2. Docthib dit :

    Ce qui est profond, c’est votre tête sur la photo. Vous avez l’air d’avoir couru 30 km (2 fois)… 🙂

  3. Monsieur Jean dit :

    Ok, j’ai fait un pari stupide (avec moi même surtout) et j’ai couru ça sec sans entraînement. On dira que j’ai un peu souffert. Le lendemain aussi.

  4. Docthib dit :

    Sans entraînement ?! Z’êtes ravagé… (et vous devez continuer à l’être, physiquement parlant, non ?)

  5. Monsieur Jean dit :

    Ben, oui et, euh, non, ça va… (mieux, physiquement parlant)

  6. Docthib dit :

    Bien. Vous allez donc vous aligner pour le semi-marathon de Paris, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.