Semi – satisfait

Tous les blogs importants en ont parlé : nous nous sommes retrouvés hier matin pour un run un peu particulier. Dans le cadre de la préparation du Marathon de Berlin (30 septembre, c’est demain), il est intéressant de se tester un mois avant sur une distance de semi-marathon. C’est pour ça que les organisateurs, dans leur grande sagesse, programment le semi-marathon de Paris en mars, un mois avant le Marathon de Paris.
Mais étant donné que les semi-marathons ne sont pas légion en septembre, nous avons décidé de nous faire notre propre semi-marathon, au Bois de Boulogne. Grce aux technologies de l’information (wiki et Google maps), c’était lancé.
Bilan très positif. Malgré un cafouillage au départ (je me suis retrouvé avec des gros bruns poilus qui couraient à 4’30” au km, moi qui visais plutôt 6’00” / km) et la batterie de mon lecteur MP3 qui était en rade, j’ai couru mon semi-marathon dans mon meilleur temps depuis… que je suis né.

1h 53′ 52″, c’est-à-dire mieux que mes performances historiques (il faut que je mette ma page à jour) ou récentes d’il y a un an ou 6 mois.
Certes, il y a des quelques points à améliorer, mais le moral est plutôt bon. Pour les points à améliorer :

  • Parti trop vite, à un rythme inférieur à 5′ au km, pendant 35 mn, avant que je ne décide de ralentir. Cela a dû consommer de l’énergie qui m’a fait défaut sur la fin.
  • Néanmoins, beau maintien sur la deuxième moitié (13 km) : du 5’30” au km, régulier, même si c’était de plus en plus dur.
  • Une douleur dans le pied droit sur les derniers 10 km. Ce n’est pas la première fois, et c’est embêtant.

Donc : satisfait, vigilant, et affûté. On verra bien dans les semaines qui vont venir.

Ce contenu a été publié dans Courir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.