La phrase du jour

A midi, déjeuner de travail avec des collègues. On évoque des possibilités, une collègue dit « Oui, mais il va toujours y avoir des chieurs qui seront contre. » Et Pierre répond alors « Les chieurs, tu me les envoie. »
J’interviens : « Eh, Pierre, je peux t’envoyer les miens aussi ? Parce que j’en ai des semi-remorques… »
Et cet homme admirable répond, imperturbable : « Pas de problème, tu me les envoie aussi ».
Il m’a sauvé ma journée.

Ce contenu a été publié dans Ubuntu. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à La phrase du jour

  1. Christian dit :

    Moi ma phrase du semestre c’est :
    "Intelligent people can always come up with intelligent reasons to do nothing."€”Scott Simon

    Une fois que tu as dit ça, les chieurs ne sont même plus forcés d’être cons, ils sont juste des empêcheurs de faire… ok bon des chieurs, on tourne en rond là…

  2. Docthib dit :

    Ce qui m’embête dans cette phrase, c’est "come up with intelligent reasons", c’est déjà trop de travail, de devoir justifier ses actes. Encore une fois, tentation du silence…

  3. Ulysse dit :

    Doc, en ces temps ou le traitement des déchets est a la mode, vous avez réussi à trouver une filière pour retraiter les chieurs.
    C’est un bon début pour monter une startup non?
    En tout cas je suis client, et je doute d’être le seul.
    A méditer…

  4. Docthib dit :

    Oui, Ulysse, je ne doute pas que le marché potentiel soit en effet très vaste, mais comment se faire de l’oseille avec le concept ? Un business model pourrait être de proposer une assurance anti-chieurs, analogue aux dératiseurs : payez à l’année, et prévenez-nous dès qu’un chieur se pointe, on vous en débarrasse en 30′ chrono. (bon, 30′ de chieur, c’est intolérable, il faut chercher autre chose).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.