C'est la rentrée des classes

Les nouvelles se bousculent dans la boite aux lettres. Je reçois des épreuves relues de mon “monument” (je ne m’en lasse pas, c’est surtout impressionnant quand c’est vu dans une perspective cosmique), une nouvelle édition de Analyse financière va sortir d’ici quelques jours (mon premier vrai livre rien qu’à moi), mais c’est surtout un troisième livre qui m’amuse. En janvier dernier, un de mes éditeurs m’a demandé de participer à un ouvrage collectif. Je n’étais pas chaud. Il s’agissait d’expliquer la gestion à des lycéens qui n’y connaissent rien. Et il y avait un chapitre sur la finance. Et ça, j’ai adoré le faire. Cela m’a pris pas mal de temps (faire simple, c’est long), mais j’ai réussi à y condenser beaucoup de choses. Alors, certes, oui, il y a des “monuments” de 1 200 pages, et puis il y a des petits chapitres de 20 pages, péniblement terminés dans un train Turin-Oulx (heureusement, le train avait du retard), et là ça y est, le livre est enfin sorti. Ne l’achetez pas, vous n’êtes plus lycéens depuis longtemps (et ça se voit), c’était juste histoire de dire que pendant qu’il y en a qui dorment sur les plages…

Ce contenu a été publié dans Finance. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.