Le voile noir, ce soir

Je suis le ténébreux, le veuf, l’inconsolé,
Le prince d’Aquitaine à la tour abolie :
Ma seule étoile est morte, et mon luth constellé
Porte le soleil noir de la mélancolie.

Gérard de Nerval, El Desdichado

Ce contenu a été publié dans Perso. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le voile noir, ce soir

  1. L'inconnu du 3ème étage dit :

    Faut-il que l’on prévienne les services de police ?

  2. Docthib dit :

    Non, cela ne sera pas nécessaire. Mais de là où je suis, les messages passent mal. Quand ils passent.

  3. L'inconnu du 3ème étage dit :

    Me voilà rassuré, j’ai cru qu’on allait retrouver un cadavre avec un vernimmen planté dans le dos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.