Ce qui m'énerve…

Cela pourrait être une nouvelle rubrique, on verra.

Ce qui m’énerve depuis des années, c’est la charnière des CDs. Je ne sais pas quel est l’ingénieur qui nous a bati ça, mais c’est du beau et du bon. Moi avoir CDs, un peu (400 ?) et moi habiter sur planète avec gravité. Ce sont des choses qui arrivent. Quand je lâche le boitier du CD, il a généralement tendance à tomber vers le sol (sauf en fin de soirée, genre dimanche matin vers 4h, dans ce cas-là, le boitier se met à flotter dans l’air, et je chante comme George Michael jusqu’à l’arrivée de la police).
Quand le boitier tombe, il n’y a même pas besoin d’appliquer la loi de la tartine beurrée, il peut retomber sur ses pattes, à plat ou se planter en équilibre sur la tranche, le résultat est toujours le même : on entend clink et un petit bout de plastique se casse. C’est le bitoniau du couvercle que la charnière elle tourne autour. J’ai donc 400 CDs, avec 400 boitiers, auxquels il manque un des deux petits bitoniaux de plastique que la charnière elle tourne autour. Et allez donc essayer de recoller un truc qui a une surface d’adhérence de 2 mm².
Je suis sûr que chez les Majors du disque, il y a une pièce secrète où des macaques travaillent à mettre au point des boitiers qui se cassent à la première manipulation. Ce week-end (et plus précisément, dimanche, vers 3h du matin), j’ai déballé un pack de CDs cadeaux, alors là, c’était parfait : sur 4 CDs emballés, 2 avaient déjà le bitoniau pré-cassé.
M’énerve…

Ce contenu a été publié dans Réflexions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Ce qui m'énerve…

  1. Ulysse dit :

    Voui je suis totalement d’accord, c’est d’autant plus frustrant quand les boites sont cassées dés l’ouverture 🙁
    Encore quand on les casse soi-même on arrive à se raisonner.

  2. Yann dit :

    Il y a ça et le plastique cristal impossible à enlever sur le CD. On vient d’acheter son CD, on se précipite fébrilement vers le mange-disque le plus proche pour savoir enfin si oui les chansons (c’est à dire l’ensemble des chansons moins le(s) single(s)) valent le coup et là: l’enfer. Impossible d’enlever ce bout de papier transparent qui oppose une barrière infranchissable de quelques microns. Après maints cris, ongles en sang et tentative diverses enfin on arrive à sortir le précieux de sa gangue. Et alors qu’on pense enfin avoir trouvé une technique valable, le CD suivant oppose la même résistance farouche…

    La boite ensuite c’est la conclusion de ce parcours horrible. L’enfer n’est ni chaud ni froid, c’est un rayon de Cd sans fin à ouvrir et conserver pour n’écouter que des disques dont on se dit qu’on:
    – aurait mieux fait de pas croire la critique
    – aurait mieux fait de ne pas croire le single
    – aurait mieux fait de ne pas croire la pochette
    – aurait mieux fait de ne pas se faire offrir….

  3. nico dit :

    c’est peut être pour ça que j’ai tout numérisé mes CDs et que je ne les sors plus de leurs boites…(et mon lecteur de CD qui fait du bruit aussi)

  4. julien dit :

    Les CDs ? C’est quoi ce truc ? 😀

  5. Docthib dit :

    @ Ulysse : même pas, quand je les casse moi-même, je peste tout autant. A mort les bitoniaux.

    @ Yann : quelques conseils de tonton thib :
    1. le cutter, utilisé sur la tranche, celle qui est ondulée, permet d’un geste rapide de fendiller le plastique 0,3 microns, et après, avec un doigt visqueux, c’est facile de séparer le bon grain de son enveloppe ;
    2. priceminister, ça permet de revendre (d’occasion) ses erreurs de jugement. C’est très intéressant, parce que, quand tu souhaites vendre un CD et tu te rends compte qu’il y a 35 clampins qui veulent aussi le vendre, le prix le plus bas étant 0,90 €, tu te sens moins seul…

    @ Nico et Julien : j’y viens, les amis, j’y viens. MP3 192 kps. (arh, je me rends compte qu’il est en train de ramer sur "Layla" version acoustique ! Pas Layla ! Bon, je vais me coucher…)

  6. Yann dit :

    price minister: du web social en sorte… 😉
    La solution du tout numérique, oui mais un disque, ça casse (malheureusement) et les conséquences sont plus importantes que pour un petit bitoniau en plastique… ( du coup CD et disque dur sont surement la bonne solution )

  7. Docthib dit :

    @ Yann : oui, c’est la solution vers laquelle je m’oriente : les morceaux dans l’iPod branché en permanence à la chaine HiFi, un cackup sur disque dur ou DVDs, et un second backup à la cave où je vais… ranger mes CDs.

  8. Monsieur Jean dit :

    Je crois que je viens de comprendre le pourquoi du comment ils font maintenant des CD à coins ronds. [Si, si, cette phrase à un sens…]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.