FAQ projet I AM et projet Rubicon

Une fois n’est pas coutume, je vais répondre à des commentaires via un thibillet. Il s’agit de la discussion sur mon changement de plate-forme de blog, et comme il y a eu plusieurs interventions de qualité (j’ai des lecteurs compétents), je vraque l’ensemble, et je réponds ab imo pectore.

Da Vinci Yog a dit : as-tu essayé unblog.fr ?

Non, mais je suis allé voir leur site. Je ne veux pas d’une plate-forme de blog en ligne, parce que je veux tout contrôler, y compris, et surtout, la sauvegarde de mes thibillets. Je me souviens de Nerik (qui me lit encore, je le sais) et de nos discussions sur Poker et Bourse : maintenant qu’il a arrêté de bloguer (ce qui est son droit imprescriptible), toutes nos discussions sur son blog ont été perdues (sauf peut-être dans le cache de Google, mais qui aura le courage de jouer l’archéologue cyber ?). Edit : je suis nul, son site est toujours en ligne

Ulysse a dit plein de choses, et je vais répondre / commenter point par point :

  • Amusant, j’ai toujours eu envie de faire un second blog également ou je pourrai médire en paix et en tout anonymat (bien que le mien ne soit pas spécialement nominatif ni fréquenté). Il y à des choses que l’on veut dire sans que l’on se soit identifié par ses proches. D’autant plus si le sujet est en rapport avec son métier…
  • Le sujet du second blog, c’est mon projet I AM. Dans ce que dit Ulysse, il y a plusieurs choses :

      A venir, peut-être : pourquoi je n’opte pas pour une “petite” plate-forme comme Blogotext ou Pluxml.

    1. médire en paix : oui, c’est un des objectifs ;
    2. en tout anonymat : oui, lié avec le point 1. et le point 5. ;
    3. il y a des choses que l’on veut dire sans être identifié par ses proches : encore d’accord ;
    4. surtout si le sujet est en rapport avec son métier : là-dedans, il y a du vrai et du faux. Le métier, cela peut-être des collègues ou le vécu d’une organisation (point 1. et 3.) ; cela peut aussi être des réflexions sur la matière que j’enseigne, ou les moyens de l’enseigner. Dans ce cas-là, ce présent blog répond clairement à ce besoin, et je n’ai pas besoin d’anonymat.
    5. mais surtout, il existe un sujet qui sera central dans ce blog, avec peut-être un autre sujet annexe. Ces deux sujets sont très personnels, et je ne veux pas qu’ils puissent être utilisés contre moi. Mais j’ai besoin d’en parler. D’où la recherche d’une solution anonyme.
  • Dotclear n’est vraiment pas suffisant ? Parce que les logiciels c’est un peu comme les distributions Linux, les meilleurs sont ceux qu’on maitrise le mieux. Quelque chose de mieux sur le papier mais ou il faut tout réapprendre n’a pas un grand intérêt finalement.
  • Non, Dotclear n’est pas assez fluide à mon goût. Et pour reprendre l’analogie, je suis prêt à faire l’investissement en apprentissage, car je ne suis pas satisfait de l’ergonomie de DotClear : donc je vais aller vers ce que je connais moins bien (WordPress), parce que je pense qu’à terme (un terme assez rapide je pense) la somme des coûts cumulés deviendra inférieure à la somme des gains cumulés. Bref, c’est mon projet Rubicon : atteindre un point-mort en terme d’expérience utilisateur.

  • “il fallait modifier des fichiers de config avant de lancer l’installation”. Quel genre de modifs et quel genre de fichiers? J’avais installé wordpress il y a longtemps et je n’ai pas souvenir de quoi que ce soit d’insurmontable?!
  • Julien a répondu, et en effet, c’est simple. Mais comparé à Blogotext ou puxml, c’est déjà trop. Cela dit, pour plusieurs raisons (à lister), je pense que je prendrai WordPress.

Julien a rajouté qu’on est bien dans “son” pantalon, et Ulysse a renchéri : il ne va pas changer, DotClear lui va.

Eh bien moi, Dotclear ne me va plus.

  1. J’ai modifié pas mal de choses (feuille de style, plugins) et ça ne me satisfait toujours pas.
  2. Par exemple, sous DC, il faut modifier les fichiers .php sur disque dur, les transférer par FTP, charger le blog, et décider si c’est bien ou s’il revenir en arrière, modifier les fichiers, uploader, etc. Sous WordPress, il y a un utilitaire qui permet de changer en ligne les codes sources de pages. Plus rapide, plus ergonomique.
  3. L’anti-spam de DotClear laisse passer des spams, et je suis obligé de repasser derrière pour l’éduquer. Pour avoir lu Julien depuis le début, je constate que son anti-spam Akismet ne laisse rien passer.
  4. Il paraît que DotClear 2 inclura plein de merveilles, mais je suis impatient, et je préfère des mise à jour incrémentales, régulières, plutôt qu’un process qui délivre des versions parfaites, mais rares. C’est un choix, et un goût, personnels.

Enfin, Yann donne le lien vers un “wordpress pour les neuneus”.

Je ne l’ai pas regardé,

  1. d’abord parce que je suis impatient (je trouve que ces vidéos ont un défaut : “on vous montre des trucs basiques et on s’arrête toujours trop tôt”)
  2. ensuite parce que WP est suffisamment intuitif pour que, avec des bidouilles et un Google sous la main, on se débrouille en quelques minutes.

A venir : pourquoi je n’ai pas opté pour une “petite” plate-forme comme Blogotext ou Pluxml.

Ce contenu a été publié dans Blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à FAQ projet I AM et projet Rubicon

  1. Ulysse dit :

    Doc décidément, votre blog me rend bavard…

    Quand je parlai de médire, je parlai effectivement des collégues ou de l’organisation.
    Concernant la matiére, l’anonymat ne semble pas de rigueur et qui plus est, difficile à tenir.

    Mon analogie a ses limites, dotclear c’est quelques centaines de lignes de code, une distribution linux c’est quelques millions…
    Une plate-forme de blog est donc beaucoup plus facile a assimiler je pense.

    Pour la modification des fichiers, je comprend le probléme, moi je modifie tout en ligne de commande a la volée sur le serveur (ce qui permet de faire de grosses bétises et de tout casser), mais je comprend que ce ne soit pas trés attirant…

    Concernant l’antispam, je ne connais pas le nombre de vos visiteurs ni ceux du sieur julien, mais je pense que vous le battez a plates-coutures (un lien de tristant nitot, ça doit drainer pas mal de visites), il faut garder ça a l’esprit, passé un certain volume, aucun antispam n’est satisfaisant.
    Si vous arrivez à 80% de detection, sautez de joie!

    Pour dotclear 2, je vous rejoins, on pourrait comparer dotclear à internet explorer et wordpress à mozilla, l’un court devant et apporte des nouveautés, l’autre se contente de les implementer a son tour.
    Et puis il ne faut jamais croire aux promesses des devellopeurs, c’est un principe de base!

    Si je compte m’accrocher à dotclear, c’est parce que l’usage modéré que j’en fait (et pas trés personnalisé) me convient et aussi parce que j’ai la flemme de lancer une migration vers un autre outil.
    Si je devais me lancer sur un second blog, peut-être me poserai-je déjà plus la question.

    Sur ce bon week-end, je vais casser mon blog 🙂

  2. julien dit :

    Ulysse : "Concernant l’antispam, je ne connais pas le nombre de vos visiteurs ni ceux du sieur julien, mais je pense que vous le battez a plates-coutures"

    Oui euh, bon, chacun son rythme hein. Je m’entraîne depuis moins longtemps que lui. Et puis, quantitativement, je ne sais pas mais en qualité, j’ai au moins la visite régulière du Doc 😉

  3. Ulysse dit :

    @julien
    En tout cas vous avez certainement plus de cheveux 😉

    Ce n’était en aucun cas, une critique, juste pour prévenir doc que plus l’exposition est grande plus le spam est malin, et que ce qui marche ailleurs ne marchera pas forcément aussi bien sur un site plus exposé.

  4. Docthib dit :

    @ Julien et Ulysse : cette histoire de spams, et notamment le 80%, me turlupine. Mais cela dit, Ulysse, c’est aussi pour cela que je veux changer : Julien a – semble-t-il – des stats plus précises que les miennes. Je m’explique : sur mes 90 000 visiteurs par mois (wahou !) je suspecte qu’il y a 89 000 robots (beuh…). Je le vois un peu dans mes stats, et du coup, je n’ai aucune info sur mes visiteurs physiques (nombre, pages vues) car ils sont noyés bien derrière les résultats imputables aux robots. Et Julien m’avait dit à l’époque que lui, sous WP, pouvait ignorer les robots… Donc il a peut-être moins de visiteurs (et encore, tant que je n’ai trié le robot de l’ivrogne, je ne sais pas si j’en ai plus que lui…) mais ceux-ci sont sympathiquement humains chez lui, et désespérément insensibles chez moi.

  5. Yann dit :

    Et beh, longue réponse: pour la vidéo, je plaide coupable, mais il n’empeche que ça aide bien des grand débutants comme moi. A force d’en parler, tu vas réussir à me convaincre de me lancer aussi; reste à voir si un hébergement de type 1&1 est accessible pour moi depuis le Luxembourg. Les services d’hébergements sont en effet chers et dépassés ici.
    Quand à la démarche, j’avoue que c’est une tentation partagée, Je comprends qu’une fois un blog mis en place, avec ses thèmes et ses lecteurs, celui-ci puisse paraître étriqué pour d’autres thèmes et d’autres lecteurs.
    Le blogging anonyme est aussi une opportunité pour développer des sujets personnels et se faire avancer. Certains ont eu 2 Goncourt, alors pourquoi pas 2 blogs:-). Et je pense, peut-être à tort, qu’une partie de tes lecteurs actuels, au hasard de leur surf, deviendront tes lecteurs de demain sans le savoir.

  6. Docthib dit :

    Pour que mes lecteurs actuels deviennent lecteurs de l’autre blog, il faudrait un sacré coup de pouce, car en termes statistiques, c’est peu probable. C’est encore moins probable tant que je n’ai pas lancé le second blog
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.