Proxy for Love Revisited

Vous n’êtes pas des amoureux. Asservis par vos ordinateurs tentaculaires, frénétiquement rivés à vos écrans CAC40, vous n’avez qu’un dieu, Boursorama, qu’un idéal, l’ISF.
Vous me décevez tous cruellement, avec une constance qui frise un R² de 100%.
J’aurais mieux fait de me faire moine (sans rien sous ma robe) ou ascète pour m’en faire de 5 à Sète.

Tels des étudiants névrotiques, vous avez mal lu le sujet d’examen. Il ne s’agissait pas de trouver des proxies du mariage d’intérêt, mais des proxies du mariage d’amour. Donc de réduire l’amour à une dimension statistique, froide et calculée. Je repose la question : quels paramètres observables permettraient de dire “non, ce mariage n’a pas l’air d’un mariage arrangé comme tous les autres, mais plutôt d’un mariage par amour” ? (chose rare, j’en conviens, mais bon, on est dans un monde théorique).
Vous avez quelques heures, tous documents autorisés.

Ce contenu a été publié dans Finance. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Proxy for Love Revisited

  1. Lili dit :

    Taratata Doc, si tout le monde s’est fourvoyè c’est peut-être que vous vous aviez un peu mélangé vos Velledas?
    et puis d’abord l’amour qu’est-ce que c’est ?
    le mariage ( qui n’en est pas la seule expression ,) serait plutôt un tue -l’amour..
    Que celui qui pense le contraire s’avance et sorte du rang!
    ainsi donc si au bout de une année de mariage vous vous laissez aller à trainer le we dans votre vieux jogging avachi devant la tv, nul doute c’est qu’elle vous aime, reste à élaborer un outil de mesure du degré d’usure du fauteuil …( z’avez un copain qui bosse à Ikea?)
    inversement madame, quand vous ne vous épilez plus les dessous de bras et les jambes c’est qu’il vous aime (ou qu’il est myope )donc on retiendra le nombre de rasoirs roses et jetables de la sdb

    ( la derniére pub Gilette m’a "tuer ", elle dit en substance " gilette vous aide à rester une femme",)

    à 5 à Séte? fichtre Doc, vous êtes en forme!

  2. Nerik dit :

    Palpitations cardiaques au moment de dire oui. (fréquence)
    Proximité moyenne dans le lit conjugual. (en cm, voire en mètre si chambre séparée)
    Bisou en partant le matin (oui/non)
    Qualité de la belle mère (sur une échelle de 1 à 10)
    En cas de 2ème mariage, présence d’atroces adolescents incontrolables
    La suite à venir.

  3. Monsieur Jean, vexé dit :

    Bon, je sèche un peu, mais je sais que dans l’ascenceur d’une faculté d’économie d’une université anglaise qui doit son nom au fait d’être à cheval sur une ravissante petite rivière, un écriteau précise un certain nombre de choses dont il faudrait se garder (des inconnus qui circuleraient dans le batiment au surpoids dans l’ascenseur en question) et qu’un grafitti malicieux a ajouté : "Beware of high R²". Alors, pour la constance de la déception cruelle je ne saurais que trop recommander de trouver les bons proxys (proxies) pour instrumenter correctement une régression qui m’a l’air douteuse, d’abord…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.