Magnolia Express – 2ème partie – # 21

Etape de nuit
 
Eileen avait allumé un petit cigare brun et je la voyais, depuis la banquette arrière, une petite lueur orange illuminait son visage régulièrement. Devant moi, je ne voyais que la nuque de Conrad, mais c’était comme si j’avais vu son visage, une nuque c’est très expressif, surtout quand c’est la nuque d’un plantigrade itinérant. Eileen conduisait en douceur, on avait quitté la ville et elle n’hésitait pas à pousser la vitesse, on aurait dit qu’elle était guidée par la lueur des phares devant nous, qu’elle cherchait à les rattraper.
De la nuque de Conrad, si expressive, que pouvait-on dire ? Ouragan sur les rizières, tourment des âmes, l’œil ne voit que l’essentiel. Eileen brancha la radio, tourna le bouton à la recherche d’une station audible, et s’arrêta sur une intro à la guitare : Everything’s gonna be alright, un des blues préférés du vieux Conrad. Habituellement, quand il entendait ce morceau, il souriait, on avait l’impression qu’il était ailleurs, et il se mettait à accompagner le morceau d’une voix de basse profonde, les yeux au loin. Y avait pas à dire, elle savait y faire. Je vis la nuque se détendre, il tendit le bras, attrapa doucement le petit cigare au coin de la lèvre d’Eileen, en tira une ou deux bouffées songeuses, puis lui rendit, sa grosse patte avait la délicatesse d’un papillon qui ne veut pas réveiller les fleurs. Il étendit les bras, les mit derrière sa tête, je l’entendis rire un peu, pour rien, comme ça, il devait se dire “Bon sang, bon sang de bois” en rigolant, puis il dit “Ah, bah !” et tout fut dit, tout fut réglé pour lui.

Creative Commons License
Roman, publié progressivement, sous un contrat Creative Commons. Et aussi sous licence Touchatougiciel.

Le roman, dans l’ordre, est
.

Ce contenu a été publié dans Romano. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.