Livre lu : Dennis Lehane – Mystic River

C’est donc un livre de Dennis Lehane, dont a été tiré le film éponyme de Clint Eastwood. J’en avais parlé ici.

Dennis Lehane, Mystic River, Rivages / Noir, 2004, 290 p.

Je n’ai que quelques mots à dire, car j’ai beaucoup aimé, et que le film de Clint Eastwood était très peu présent dans ma tête (mais Jimmy était Sean Penn, Sean était bien Kevin Bacon, Dave Boyle était Tim Robbins, et Lawrence “Matrix” Fishburne campait un Whitey tout à fait acceptable). Ceci est un superbe livre, et Dennis Lehane est bien plus qu’un écrivain de polars. Malgré mon plaisir à retrouver ses deux héros, Patrick Kenzie et Angelina Gennaro, je me rends compte que les meilleurs romans de Lehane sont ceux où il a des personnages “juste pour une fois”.

Tout peut être résumé dans cette Correspondance :il y a du Steinbeck dans ce roman, celui de A l’est d’eden, ou de Dans un combat furieux, et probablement aussi du Sergio Leone, celui d’Il était une fois en Amérique. Des personnages qu’on ne connaissait pas hier, mais qui nous sont frères de misère et d’incertitude. Si je me lchais (mais je ne me lâche pas), je dirais : écrivain métaphysique.

Ce contenu a été publié dans Livres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.