Buzz – projet Mercure

Quand j’en avais parlé, c’était très vaguement (je ne parle plus de mes projets que quand ils sont en phase de réalisation), et en employant le nom de code Hermès. Mais en fait, pour des raisons plus ou moins évidentes, dans ma tête, c’est le projet Mercure.
Même si l’idée date d’il y a plusieurs mois, même si les présentations, les réunions, les rendez-vous, ont eu lieu dans les dernières semaines. Et surtout, même si la négo continue, car on en est qu’au début, pas de doute : le projet Mercure a démarré.

Ce contenu a été publié dans Courir, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Buzz – projet Mercure

  1. DocThib
    pourquoi votre choix s’est-il orienté sur cette hypercalcémie infantile connue sous le nom de syndrôme de William-Beuren ? L’un des porteurs du projet était concerné dans son entourage ou bien le choix s’est-il fait différemment ?
    Loulou

  2. Docthib dit :

    Oui, Loulou, l’un des marathonien a sa nièce atteinte de ce syndrome. Et la vice-présidente de l’association est une ESCP. Cela rend donc les choses plus “palpables” pour nous. Mais on est d’accord que toutes les causes se valent.

  3. Monsieur Jean dit :

    "toutes les causes se valent"

    Ah, non, certainement pas… moi, je milite pour la libération des cravates le vendredi et pour la pratique de la jachère plougesque mais jamais je n’accepterai que quiconque s’inflige 42km et des broutilles pour ça.

  4. Docthib dit :

    Les broutilles, Monsieur Jean, ce sont 195 mètres. Ce sont les plus pénibles, car ils arrivent après 42 000 mètres parcourus. Donc du respect pour les broutilles, jeune homme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.