Squelette

J’avais été invité à dîner chez lui. Nous passmes à table : il y avait six squelettes assis à table, plus nous deux, soit huit convives. Il m’expliqua que les Romains dînaient toujours avec un squelette à table, pour se rappeler la présence de la mort.
Pour lui, c’était l’inverse : il invitait de temps en temps un convive pour essayer de se convaincre qu’au milieu de toute cette mort qui nous entourait, il existait peut-être encore un peu de vie.

Ce contenu a été publié dans Fonds de miroir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Squelette

  1. lili dit :

    complétement surréaliste votre diner !
    j’entends même une vieille grenouille cacochyme qui croasse dans la mare…
    (Seriez vous allé recemment dans la maison hantée de Disney land ? ou avez vous abusé de champagne rosé?)

  2. loch nessa dit :

    Et les squelettes se sont mis à vivre, contaminés par tant de vie ambiante ?

  3. Docthib dit :

    @ Lili : vous êtes redoutable. Lectrice plus assidue que vous, ça n’existe point (ou alors, si, mais ça ne commente pas…). Je susi effectivement allé dans la maison hantée de Dinseyland, j’en viens à douter : il me semblait n’en avoir pas parlé. Comme quoi, je suis rattrapé par mon amnésie. Ou alors, comme Nino Quincampoix, vous étiez un des squelettes qui m’a soufflé dans le cou.

    @ Loch Nessa : eh non, nous n’étions pas dans “Pirates des Caraïbes” (autre Disneyzerie), les squelettes sont restés débonnaires, mais muets. Et puis, pour paraphraser Corto Maltese, ils ne pouvaient manger, il n’avaient pas de glotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.