Décimer les importuns

L’inconvénient, d’avoir une ligne téléphonique qui marche à nouveau, ce sont les démarcheurs qui appellent “pour m’informer des toutes nouvelles dispositions fiscales”. J’ai une solution pour éviter ces fcheux, qui m’est apparue cette nuit vers 4h du matin.
Cela part du syndrôme du bon skieur. Quand on est skieur débutant, on passe 15 minutes à remonter la pente (tire-fesse, télésiège, tire-fesse) et 2h à la descendre. Rapport plaisir-emmerdement : 8 pour 1. Quand on est bon skieur, on passe 15 mn à monter (non, les bons skieurs ne montent pas plus vite) et 5 mn à descendre. Rapport plaisir-emmerdement : 1 pour 3.
Au téléphone, qu’est-ce qui prend peu de temps au démarcheur ? Le temps de composer le numéro…
On a connu (j’ai connu) les numéros à 7 chiffres, puis à 8 chiffres, puis à 10 chiffres. L’inflation de la population nous conduit inéluctablement à des numéros avec plus de chiffres, ou avec des décimales. Au lieu de composer 01 42 52 62 72, il faudra composer, pour certains, le 01 14,72 26,743.
“Cela ne change rien”, direz-vous. Que si.
Si vous voulez être mis en liste rouge, vous demanderez à avoir un numéro fraction.
Le démarcheur qui voudra m’appeler à mon numéro “2/3” sera obligé de composer “zéro virgule six six six six six six six (etc. à l’infini)”. Même Rachmaninov, y pourra pas me joindre…

Ce contenu a été publié dans Réflexions, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Décimer les importuns

  1. Christian dit :

    On t’a démarché à 4 heures du matin ?
    Je préconise une facturation variable a postériori pour l’émetteur : une fois que tu as fini ta conversation, tu décides du tarif à appliquer :
    1) les inopportuns c’est 1.73 € par minute
    2) les proches c’est 0.1 € par minute

  2. Docthib dit :

    Hello Christian, bienvenue dans la Bleugosphère !
    Pour les amis, c’est toujours gratuit. Pour les importuns, j’aimerais bien pratiquer la rétro-facturation. Il y aurait presque une idée de business model, mais il faudrait affiner (tu imagines, rétro-facturer un appel de son centre des impôts… jouissance totle).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.