Free, Free, set me Free

(Note technique, et note d’humeur)

Non-Freenautes, passez votre chemin, ou continuez à lire, pour vous foutre de moi. Freenautes, ceci est un thibillet très long. Alors je teste les ancres :

Etat du problème

1ère réaction : « ça doit être de ma faute »

2ème réaction : « j’ai fait le boulot, que va me répondre Free »

3ème réaction : « foin des messageries, engueulons-nous avec un humain »

Conclusion : quelques conseils, qui me serviront aussi de pense-bête

Epilogue

Executive summary

Cette note sert à délayer mon exaspération, mais aussi servir d’aide-mémoire, pour moi, mais aussi pour mes petits camarades freenautes qui ont des problèmes de connexion. Accessoirement, cela servira, peut-être, à faire résoner le tam-tam de la jungle, à créer du fuzz, du buzz (non, pas de la beuze).

Etat du problème :

  • je suis abonné à Free, en dégroupage total (plus aucun abonnement France Télécom), je suis donc censé avoir de l’ADSL, de la téléphonie, de la télé (plus de 100 chaines)

  • je dépends du DSLAM de Charleville (CHA92), à 3400 m de mon domicile

  • j’ai une Freebox version 3 ou 4 (je ne sais plus) depuis 2005

  • depuis 4 semaines, je n’ai plus de téléphone (plus de tonalité, pas de possibilité d’appeler, pas de possibilité d’être appelé)

  • depuis plusieurs semaines, j’ai des déconnexions intempestives de la Freebox : 88:88, chenillard lent, chenillard rapide, et là, soit 88:88 à nouveau (et c’est reparti) soit rectangle cligno, rectangle fixe, et 88:88, et c’est reparti. Mais de temps en temps, ça connecte, quand même. (à 30 € par mois, vous me direz, ça peut).

1ère réaction : « ça doit être de ma faute »

  1. hard reboot de la Freebox : nada
  2. lecture de la FAQ Free : nada
  3. contact de Free par mail (dans la console d’administration) : réponse en 2 jours pour mon premier message, et j’attends toujours la réponse au deuxième message. C’est marrant, parce que j’ai commandé hier soir une alimentation de rechange, depuis la même console d’administration, et là, j’ai tout de suite eu un mail qui m’a dit que j’allais être débité du montant d’achat + frais de port…
  4. lecture des excellents forums de l’ADUF (association des utilisateurs de Free) : éléments de réponse, notamment sur le nettoyage d’une ligne de téléphone

2ème réaction : « j’ai fait le boulot, que va me répondre Free »

  1. envoi d’un premier mail, en substance « j’ai des déconnexions intempestives de la Freebox, quid ? »
  2. réponse en 48h (48h, quand même…) : « veuillez suivre la liste de tests suivants, et seulement quand vous avez fait tous les tests, et que c’est négatif, recontactez-nous ». On me propose notamment :
  • de faire un soft reboot (c’est fait, coco)
  • de faire un hard reboot (c’est fait, 12 fois)
  • de vérifier si tout est branché (hin hin hin)

et là, on commence à entrer dans le paranormal :

  • de tester ma Freebox avec une autre alimentation. Ah ouais, pas con, mais je la trouve où, l’autre alimentation ? Un voisin compatissant, semble-t-il, parce que Free, il veulent que je fasse le test avant de les rappeler.
  • Si ça marche pas, de tester ma connexion avec une autre Freebox que la mienne. Petites annonces de mon bled : « particulier échangiste, bien sous tous rapports, échangerait Freebox potentiellement naze contre Freebox qui marche, pour test de plusieurs jours ».
  • De tester une autre installation électrique que la mienne, dans une autre maison (non, là je déconne)

3ème réaction : « foin des messageries, engueulons-nous avec un humain »

J’appelle la hotline dédiée au dégroupage total. Là, que des points positifs (au début) : interlocuteur qui décroche tout de suite, poli, et bien équipé. Il teste à distance (depuis le Maroc, c’est là où est délocalisée la hotline, semble-t-il Edit : depuis Paris, comme me le signale un Freenaute respectueux et courtois) et me diagnostique une alimentation probablement défectueuse. Bon, on progresse. Il me recommande chaudement de trouver un voisin échangiste, car il ne peut pas m’envoyer d’alim de test. Bon, je fais un effort, je trouve (merci la solidarité de quartier, des inconnus m’ont répondu pour me dire qu’ils étaient chez Neuf, chez Cegetel, donc qu’ils ne pouvaient pas m’aider, mais c’est tout de même sympa de répondre…)

Je vais chez ce voisin que je ne connais pas, contact fort sympathique, il teste mon alim sur sa Freebox et me confirme qu’elle est naze (mon alim). Il est dans la partie (informaticien) et commence à me dessiller les yeux : moi, je suis à 3400 m du DSLAM et je n’ai jamais réussi à avoir les chaines de télé correctement. Lui est à 3500 m et reçoit les chaines parfaitement. Mais son voisin d’à côté, rien du tout.

Je rentre chez moi et recompose le numéro de la hotline au Maroc. Le gars me dit : « OK, c’est l’alim, il faut que vous en achetiez une autre ». Je tombe de haut, et lui explique que Free me rend un service, pour 30 € / mois, et ce service consiste à mettre à ma dispo une Freebox qui marche, une alim qui marche, et une connexion ADSL qui marche. Lui me répond « l’alim n’est plus sous garantie, donc c’est à vous de la payer ». Dialogue de sourds (moi : "ce que vous dites, c’est que Free ne garantit la qualité de ses alim que la première année, en bref, qu’elles ont une espérance de vie d’un an ?" Lui : "mais non, je n’ai pas dit ça"), dialogue que je coupe, car à 34 centimes la minute, le hotliner a tout intérêt à palabrer sans fin. Moi pas, car je suis un mec hyper important.

Pour conclure, quelques conseils, qui me serviront aussi de pense-bête :

  • à plus de 2500 m d’un DSLAM, il ne faut pas trop espérer avoir les chaines de télé. Dans ce cas, passer au cable (numericable) ou la fibre optique (erenis) et abandonner Free.
  • essayer de nettoyer sa ligne téléphonique comme indiqué ici : enlever les condensateurs des prises, déconnecter les fils inutiles, passer tous les fils de cuivre au Mirror, tirer un cable neuf depuis le DSLAM, demander de l’aide à E.T., frotter tous les électrons de l’air ambiant pour qu’ils conduisent l’électricité statique, faire appel à Pikachu…
  • Si Freebox déconnecter régulièrement, regarder l’alim d’un mauvais oeil.

Dans les d
ifférents moyens de s’en sortir, voici ma note (5/5 = très bien, 1/5 = d’un faible intérêt)

  • lire la FAQ Free : 3/5
  • envoyer un mail : 1/5 (quand je pense qu’il y a des personnes qui écrivent une lettre…)
  • appeler la hotline générale : 2/5
  • appeler la hotline dédiée : 4/5
  • se connecter sur les forums de l’ADUF : 5/5 (mais nécessite du temps de lecture…)

Et une ultime interrogation, qui entrera en résonance avec ma critique du livre d’Yvon Chouinard (d’ici quelques semaines…) :

Qu’est-ce que je pense acheter à Free, pour 30 € / mois ?

Qu’est-ce que Free estime me vendre pour 30 € / mois ?

Ce contenu a été publié dans Informatique et Internet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Free, Free, set me Free

  1. Yves Duel dit :

    C’est là ou on voit vraiment le sérieux du prof de finances qui sait compter. je vous rappelle que Free vous a vendu ce bouzin pour 29,90, pas 30.
    Ceci explique évidemment celà, homme de mauvaise foi.

  2. Un seul opérateur sur le marché signifiait l’impossibilité d’avoir des offres qui s’affichent comme différenciées et des baisses de prix. Plusieurs opérateurs sur le marché signifie la bérézina car ils ne mettent jamais les moyens derrière la ligne.
    Bref, ce sont les bons et les mauvais côtés de la libéralisation !

  3. magnolilia dit :

    Frères internautes unissons nous!
    j’ai exactement les mêmes problèmes avec une connexion adsl live box (FT)
    (mon alim a grillé hier j’ai passé la journée à chercher un faiseur de miracles qui la change et me rende le pc en fin d’aprés-midi, j’ai trouvé ce faiseur de miracles,ouf!)
    Qu’estimons nous acheter pour 29,90 € par mois?
    Un service immédiat (franchement ça vous enerve pas le matin d’attendre 4-5 minutes avnt de pouvoir se jeter à l’assaut de votre blogroll?)et sans faille (rien de plus exaspérant que d’être déconnecté)..au point que je me demande si je ne vis pas sous la tyranie de l’immédiateté et du zéro défaut, si je ne suis pas en train de devenir un intégriste de la consommation …
    alors que quand rien ne marche plus ,on peut toujours descendre au bord de la rivière et regarder passer le bteau du vieil homme ,non?

  4. Docthib dit :

    @ Yves : comme dirait le commissaire San Antonio, vous attigez. Cela dit, un chou est un chou, comme disait Giscard, objection retenue, votre déshonneur. Et puis, avec votre “homme de mauvaise foi”, vous allez avoir droit à une critique biblique, dès que j’aurai terminé L’évangile selon Pilate

    @ la grande Loulou : certes, mais il doit y avoir des voies alternatives. Je n’aime pas le tout blanc ou tout noir, j’adore le métis. Par exemple, le livre d’Yvon Chouinard (air connu) semble donner une troisième voie entre recherche du profit à court terme, et optimisme irréaliste hippie. Cela tient en un mot, repris, et galvaudé parfois : respect. Que de grandes choses à faire, Loulou, le monde a besoin de nous…

    @ Magnolilia : vous lisez bien les commentaires précédents : ce 29,90 faisait vraiment “bonne élève du professeur Yves”. Quant à l’immédiateté, c’est le syndrôme du zapping (je ne vous mets pas le lien vers le thibillet, je ne vais pas radoter toute ma vie). Et le terme “compulsif” n’est pas loin. Et c’est un grand malade qui vous parle.

  5. Yves Duel dit :

    Tiens tiens ? c’est de qui ce truc ?

  6. Freenaute dit :

    Il faut arreter de raconter n’importe quoi … desfois que certains auraient la bonne idée de vous croire !

    La hotline de FREE (dirigée d’une main de fer) par Angélique BERGE n’est pas délocalisée comme vous le dites mais est située à PARIS

    Alors gardez vos fantasmes sur le Maroc, cher ami !!!!!!!!!!!!!!!

  7. Docthib dit :

    Je constate que le seul point que vous contestez dans mon billet, c’est la mention d’une possible délocalisation de la hotline (évoquée dans les forums, mais régulièrement démentie, en effet). Je fais donc amende honorable sur cette information inexacte, et fais un edit. Mais c’est un point anecdotique, et qui ne change rien à la teneur des autres informations que je donne. Vous êtes bien silencieux sur mes autres griefs. N’hésitez pas à me corriger, des fois que je dise encore n’importe quoi… (mais je note que, d’après vous, certains “auraient la bonne idée” de me croire. Si vous même pensez que c’est une bonne idée, j’en suis content).

  8. boubba dit :

    hello
    bonne année 2007

    pour le gag je suis sur strasbourg et ma soeur sur paris elle a eu le meme probleme énoncé precedement, le seul hic c’est qu’elle ne connait rien en info, en resumé apres avoir contacté la hotline de free ou elle a du faire tous les tests, commandez une alimentation( acheter pardon) et miracle ca marche pas; maintenant cela fait 1 mois et demi sans tel; a qui la faute à l’abonné pour 29,90 ? je suis pour ma part pour free mais il y a des cas ou il devrait revoir la competence de leur employé car au final c’est toujours le meme qui trinque. par contre vous pouvez reclamer, a merci j’ai pas perdu assez de temps je dois encore payer une lettre recommandée pour dire que je n’ai plus de moyen de communication.

  9. vaab dit :

    pour la hotline : en journée, c’est bien en france (paris), et c’est bien centrapel qui gère. Par contre… en nuit, ce n’est plus le même service, et l’accent est marocain, mais surtout le service est catastrophique (les hotliners ne savent pas le sens des mots, et visiblement ne savent pas non plus utiliser le logiciel pour faire un suivi de dossier). NE JAMAIS APPELLER TROP TARD LE SOIR. S’il y a visiblement une différence, j’aimerais avoir plus d’info aussi sur le sujet.

  10. Nikola dit :

    Bonjour,
    Je suis tombé par hasard sur ce récit. Je souhaitais juste préciser que les alimentations sont de typiques et banales alimentations à courant continu, donc remplacable par la première venue ayant les mêmes caractéristique(tensions et polarité). Un transfos de récuperation peut se dénicher parmis les dizaines de transfos qui nous entourent. Il y a aussi la solution des transfos acheté en magasin et qui doivent à peine couter 5 ou 6EUR, avec réglages de la tension(par multiple de 1,5) et réglage de la polarité. Bien veiller à obtenir un minimum de courant, exprimé en Ampères (A) sous peine d’avoir des soucis de fonctionnement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.