Et Dieu créa Tif

On dirait que je serais consultant, ou cotch. Mon domaine de prédilection, ce serait la créativité. Je n’aurais comme contacts que des personnes haut placées, dans des entreprises ou des administrations. Ensemble, nous déciderions de ce qui serait bon pour les salariés opérationnels (ils ont le nez dans le guidon, ils ne savent plus ce qui est bon pour eux). J’adorerais ces séances de créativité avec ces gens haut placés. Quand le projet serait bien mûr (et l’acompte versé), ils n’auraient plus qu’à vendre ça en interne. Ce ne serait pas facile : les cadres moyens ont souvent des exigences au-delà de leurs compétences. S’ils n’y avait pas assez de participants, il faudrait leur forcer la main, pour leur sortir le nez de leur guidon, et exiger qu’ils participent à ce grand projet.
Ce que je vendrais le plus, ce serait “créativité débridée pour cadres bridés”. La logistique serait légère (pte à modeler, lego, feutres, papier) et c’est moi qui serais l’étincelle dans ce magma humain. Je me vendrais très cher : c’est la seule manière de prouver que ce que je fais a une valeur.
Ce serait épuisant de les remuer, et puis peu à peu, je laisserais dériver ça vers la psychothérapie de groupe : chacun exprimerait ses rancoeurs, et ils en viendraient même à suggérer des solutions. Je ferais semblant de prendre des notes, le but est dans le chemin, on ne s’intéresse pas aux résultats. J’aurais des expressions comme “apprenez à changer votre regard”, “les problèmes sont comme les facettes d’un diamant”, “vous serez ambassadeurs de ce projet”.
Mes lectures favorites, écrites par mes gourous, seraient : “formateurs de formateurs : passez à la Créativité créative” et “Coqnition, volition et démolition : game over”.
Il n’y aurait pas d’évaluation à la fin, car si un résultat est quantifiable, ce n’est pas un résultat intéressant.

Ce que j’ai appris aujourd’hui : il y a des institutions qui ont des patères à l’intérieur des WC. On peut y accrocher sa veste avant de poser culotte. Je vais suggérer un séminaire de créativité dans mon école, on n’en est pas encore à ce niveau de raffinement.

Ce contenu a été publié dans Réflexions, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Et Dieu créa Tif

  1. matthieu dit :

    je ne me souvenais pas qu’on puisse même baisser sa culotte sans risque dans les toilettes de votre/notre école :o)

  2. Da vinci Yog dit :

    Dis donc Doc’, tu serais pas en train de t’ IsaacGetz-er ??
    😉

  3. Yann dit :

    Ca dénonce! Il manque un peu de mind mapping pour saupoudrer le tout (et qu’on ne se trompe pas, je suis un partisan du mind mapping).

    Comment peut-on vivre sans patères aux toilettes je me le demande…

    "Coqnition, volition et démolition : game over" là j’achète tout de suite 😉

    Ca me fait penser à un strip de Dilbert, il faut que je le retrouve.

  4. Monsieur Jean dit :

    Doc, le summum est chez les anglais : dans les toilettes (the loo) d’un opéra que je ne nommerai pas, on trouve non seulement une patère pour sa veste mais aussi un porte programme. Et là, là, honnêtement, on s’incline (ou on va se rhabiller, chacune de ces deux expressions pouvant faire l’affaire).

  5. Yves Duel dit :

    Ditse donc, vous avez été consultant-bien-payé dans une vie antérieure ? je crois reconnaitre quelque Zuns de mes ex-collègues (hercules de foires )…

  6. Lili dit :

    Doc, je voudrais pas dire ..mais les "personnes le plus haut plaçées" sont selon Peter version reactualisée Dilbert sont z’aussu celles qui sont à leur niveau d’incompétence?
    Vous pourriez pas plutôt leur parler de hiérarchisation mobile et de flexibilité des rôles ?
    (Moi, si j’animais un stage de management , je passerai dans les rangs avec une poubelle jaune et je demanderai à chacun d’y jeter son égo….suis sûre qu’ils riraient …jaune!
    parce qu’ à être créatif autant être révolutionnaire, v’comprenez?

    bref la créativité ne s’usant que si on s’en sert , a quel moment en comptabilité sociale on déclare l’obsolescence du stock?

  7. Docthib dit :

    @ Tous : je constate que vous avez été très créatifs sur ce sujet, y compris, et surtout, sur les WC. Oui, Yann, la formateuse a parlé de cartes mentales ( / heuristiques / mind mapping), mais en disant que c’était “trop compliqué” pour nous. Et oui, Lili, il y a eu des propositions de rotation de postes, ça ne mange pas de pain d’en parler, ça fait genre “Même pas peur !” On se serait cru dans Dilbert. Quant au stock, la créativité, c’est comme l’amour : plus on en donne, plus y en a. Mouvement perpétuel humain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.