Batana – Zouapla

Aujourd’hui, j’ai soigné mon mal avec de l’héliotropie. Résultats dans les prochains jours.

En attendant le prochain Ubuntu (“aéropage”), voici la batana qui va bien :

Zouapla : n.f. Dans une foule qui se déplace de manière rapide et compacte (ex : couloir de métro aux heures de pointe), personne devant vous qui s’arrête brusquement, ou qui fait demi-tour.
Par extension : personne qui vous donne une gifle en retirant son pull, ou en faisant des gestes pour expliquer à son téléphone portable que “Non, c’est pas ça, je te l’ai déjà dit, bordel !”

Ce contenu a été publié dans Batana, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Batana – Zouapla

  1. L Che a inventé le boogaloo. Sans y coller de définition précise.
    http://www.l-che.net/article-451...

  2. matthieu dit :

    ah, je crois que j’ai fait la totale zoupla ce matin alors!

  3. Yves Duel dit :

    aéropage : serviteur (z)ailé?

  4. Docthib dit :

    @ La grande Loulou : le boogaloo n’est pas un ubuntu, encore moins une batana. De plus, je ne pense pas que LChe ait inventé le terme. Cela dit, cette chanson est jolie comme tout, transportante. Je ne connaissais pas cette version de Petula Clark, artiste injustement oubliée (mais ça nous rajeunit pas, mes parents écoutaient ça en 1970…)

    @ Mathieu : en tant que zouapleur, ou que zouaplé ?

    @ Yves Duel : non, mais bien essayé 😉 La réponse d’ici quelques heures, au pire, demain…

  5. Lili dit :

    Comme le tournesol, vous vous retournez sur les jolies blondes aux cheveux d’or du métro?

  6. Docthib dit :

    Lili, je suis zouaplé, je ne suis pas zouapleur : ce sont les autres zouaplas qui font demi-tour, d’où choc, gromellements, insultes rentrées. Mais oui, je me retourne souvent, plutôt dans la rue, comme peut le faire tout amoureux de la beauté sous toutes ses formes.

  7. matthieu dit :

    en tant que zouapleur.
    mais quand il m’arrive d’être zouaplé, je dois avouer que ça me fait beaucoup moins rire!

  8. Monsieur Jean dit :

    @ Lili & DocThib : ne pas confondre avec un ubuntu assez agréable :

    vergonder : tourner légèrement la tête au passage une beauté éphémère, suivre des yeux avec respect.
    par ext. : honorer délicatement, hommage discret reçu et accepté.
    contraire : dévergonder : accompagner le mouvement discret de la tête d’un clin d’oeil appuyé, d’une main indélicate ou de tout autre geste ou attitude inappropriés et déplaçés.

    (Néanmoins, se méfier, lorsque l’on vergonde, même légèrement, et que l’on dépasse une taille critique, à ne pas marcher sur une créature de petite taille, qu’elle ait zouaplé ou pas.)

  9. Lili dit :

    Monsieur jean es tête ,je vous imagine soudain en géant vertgondant ,mais quand vous dites "éphémère" pensez vous que la beauté s’efface dés lors qu’elle échappe à votre champ de vision?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.