L'évangile selon Synthol

Et le dernier jour de la semaine, il fit 3h30 de voiture, 7h de cours, et rentra en se disant “je vais ronquer comme un ne”, mais voilà, il y avait encore l’aïkido pour débutants neuneus. Allez, deux heures de souffrance, et ce sera enfin le week-end.

Ce contenu a été publié dans Perso, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.