Batana – Marceau Lilès

Attention, les batanas entrent dans une nouvelle ère : l’angoisse de ne plus être original, ou de ne pas être assez cultivé. En effet, si ça se trouve, les batanas que nous “inventons” sont déjà dans Le Baleinié (tome 1 ou 2).

Donc vigilance ! (et achetez Le Baleinié, les auteurs le méritent bien…)

Marceau Lilès : n. m. énervement que l’on ressent quand on lit que telle actrice, tel auteur, est né 2 ans, 5 ans, 10 ans après nous. Vague sentiment d’incomplétude, résumé par la question “et moi qu’ai-je fait ?”

Ce contenu a été publié dans Batana. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Batana – Marceau Lilès

  1. joséphine dit :

    ou sportif de très haut niveau…

  2. aymeric dit :

    Un batana qui touche juste : aie !

  3. Monsieur Jean dit :

    Un synonyme plus rude encore :

    Alexandrin : prendre conscience que du 21 juillet -356 au 10 juin -323, il n’y a que 33 ans.

  4. joséphine dit :

    ouais enfin Monsieur Jean, y en a qu’ont été aidés, aussi 🙂

  5. Monsieur Jean dit :

    Je comprenais pas, mais à présent j’y suis… Alexandre, c’est juste un héritier. Et si je suis pas sportif de haut niveau c’est la faute à la génétique.

    Bon, je crois que je vais commencer à me faire à l’idée d’une petite vie toute minable parce que je me serais tromper de famille ou de géniteur… Ah, Joséphine, vous me remontez le moral ! :p

  6. Monsieur Jean dit :

    Pfff… et si je fé dé ta de fôtes d’orthografe, cé la fôte à lait du cation nacional. Hein ?

  7. Docthib dit :

    @ Aymeric : c’est encore pire : c’est une batana. Ah, intrépide fourberie féminine…

    @ Joséphine et Monsieur Jean, qui se font des politesses dans une arrière salle du bar embrumé que mon blog devient parfois, à certaines heures : Alexandre, il avait même pas de blog. Si ça, ça vous remonte pas le moral ! Et puis comme me dit mon fils, assez philosophiquement “Tu ne peux plus mourir à l’âge d’Alexandre le Grand”. Rare privilège, non ? (je sais, il y a des jeunôts dans mes lecteurs. Mais pas que. Le plus gé, que j’aie identifié, a 59 ans. Qui dit mieux ? Et le/la plus jeune ?)

  8. Yves Duel dit :

    C’est moi c’est moi c’est moi !

    et j’ai fait plein de trucs dans ma vie

    et je compte en faire encore plein plein replein (jvous détaille ?)

    et fuck les coincés du —-non j’arrète, je vais encore me faire traiter de vieillard lidibini di noeud (hips) neux

  9. Docthib dit :

    Bienvenue à bord, Yves, et Yohoho, une bouteille de rhum ! Z’en avez mis du temps à réagir… Bon, deuxième partie de la question : c’est qui le/la plus jeune ? Y en a de moins de 20 ans ?

  10. shada dit :

    Déguimpiller (batana) : se rendre compte qu’on a donné une info que tout le monde avait déjà, et qu’il aurait suffi de quelques minutes pour en éviter la honte (par exemple : indiquer l’existence du Baleinié à ceux qui s’en sont inspiré pour lancer la batana)

  11. Docthib dit :

    Tout cela me paraît bien, extrêmement bien.
    Je vais prendre un peu de temps pour inclure toutes ces batanas, mais elles vont dans le bon sens…
    Merci encore.
    Doc.

  12. Atchoum dit :

    Casse-rétines : n.m. La nuit, conducteur qui, venant en sens inverse, allume ses pleins phares juste avant de vous croiser.
    Par ext. : toute personne qui allume ou laisse allumée une lumière au mauvais moment ; comme un feu arrière de brouillard quand il n’y a plus de brouillard.
    Après casse-pieds, casse-couilles, casse-noisettes, casse-bonbons, casse-noix, casse-burettes, (hommage à Jean Rochefort) voici le casse-rétines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.