Don Quixote

Lever 6h30, zigzag vers la douche, pschhh, résurrection. Une chemise, sanglé dans un costard, étranglé dans une cravate, et un café pour décoincer la glotte.

Départ dans une voiture qui n’est pas la mienne, avec un ordinateur qui n’est pas le mien. Je vais évangéliser les foules, la route est brumeuse, le soleil se lève.

Ce contenu a été publié dans Perso, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Don Quixote

  1. le ciel est donc avec toi
    plutôt positif pour un évangélisateur

  2. Docthib dit :

    C’est une remarque bien positive, comme je les aime. Comme disait un écrivain “avec un bon compliment, je peux tenir deux mois”. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.