Livre lu – Marcel Aymé : Clérambard

De Marcel Aymé, je n’ai lu que Le passe-murailles et autres nouvelles, et j’avais bien aimé ce style, mélange de réalité quotidienne (certes, ça fait daté maintenant, mais moi j’aime bien les évocations des becs de gaz et des fiacres) et de fantastique loufoque.
Clérambard (livre de poche n° 306) est une pièce de thétre en quatre actes. Je m’attendais à y trouver une ambiance à la Marcel Pagnol (dans Merlusse, par exemple), voire du Oscar Wilde. J’ai été déçu. Rien n’est vraiment contestable, mais je me demande où est l’histoire. Ce Clérambard se convertit d’aristocrate miséreux et esclavagiste en un pénitent faisant voeu de pauvreté. La pièce se termine sur un départ qui est plutôt un commencement. Il n’y a guère que le personnage de La Langouste, une demi-mondaine, une donzelle au sens technique du terme, qui mérite le détour. Le restant des personnages me semble fumeux.

“N’empêche que quand il m’a causé d’amour, j’ai eu comme un coup de langueur dans le poitrail. Encore maintenant, j’en suis toute chose. J’ai les intérieurs en duvet de canard.”
Marcel Aymé, Clérambard, Livre de poche n° 306, p. 120.

Correspondances en termes d’auteurs : Pagnol pour ses pièces, mais en moins bien ici. Raymond Queneau pour le mélange argot-poésie de La Langouste (mais l’argot est essentiellement un langage poétique, nespoin ?).

Cette entrée a été publiée dans Livres and taguée , . Placez un signet sur le permalien.

0 Responses to Livre lu – Marcel Aymé : Clérambard

  1. Stephane dit :

    Je parle moi aussi d’un livre de Marcel Aymé : Uranus

    avenirdufutur.hautetfort….

  2. Alexandra dit :

    Moi j’aimerai te demander de mettre quel que titre de tes livres

    Merci d’avance

  3. Docthib dit :

    Hello Alexandra, je n’ai pas compris ta question. Si tu veux les commentaires que j’ai pu faire sur les livres que j’ai lu, j’ai arrêté (trop de matière, pas assez de temps), mais la liste est disponible ici :
    https://www.blogthib.com/index.ph...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.