Une araignée dans le bocal

Quand je travaille chez moi, j’ai faim très tôt. Donc je fais bouillir de l’eau vers 11h30, et j’avise les bocaux à riz : y a pus de riz dedans. Rusé comme l’indien comanche francilien, j’ouvre en sifflotant le-grand-tiroir-coulissant-bordélique-du-bas et pêche dans ses profondeurs obscures un paquet de riz basmati équitable, du genre “comme on fait dans l’équitable, on va faire un emballage pourri”. J’ouvre, j’extirpe le sachet, et je pare au plus pressé : verser le riz (équitable) en pluie fine dans mon eau (communale) bouillante. Et là, comme je suis débonnaire et de belle humeur, je me dis “allez, un bon geste, je vais remplir le bokalari (le bokalari basmati, car il y aussi un bokalari complet et un bokalari thaï. Tous trois sont vides).
Dévissage du petit couvercle, et surprise : une petite tache blanche qui bouge. Une araignée commune, mais blanche comme un navet, a son petit cœur qui bat la chamade, au fond de mon bokalari. Je m’en vais la colloquer dehors, avec son teint d’albinos, elle file sous une marche pour éviter le soleil, voilà ça c’est fait.
Maintenant, les deux questions cruciales, et la sous-question qui va avec :

  • Comment a-t-elle fait pour rentrer dans le bokalari vide, et fermé ? Je sais qu’il était fermé, puisque je l’ai ouvert. Bon, je passe cette question, on va dire que l’araignée était un petit œuf qui a éclos dans le bocal, et ne me demandez comment le petit œuf est arrivé là, ça va devenir torride. Comme le dit Guy Bedos “quand Papa a mis la petite graine dans le ventre de maman, Papa était loin de se douter que quelques années plus tard, la petite graine chausserait du 46 et mangerait un bâtard pour son goûter”.
  • Combien de temps ça vit, une araignée ? Vous allez me dire, “va voir sur Wikipedia, toi qui n’as que ce mot à la bouche”. Je répondrai “j’en ai d’autres en l’occurrence, là, tout de suite, lecteur éméralope (repentir : on écrit héméralope, merci Nerik et Julien T)”, mais je précise ma question avec une sous-question :
    • Combien de temps ça peut vivre, une araignée, sans manger ?

Parce que le bokalari, ça doit bien faire 1 mois qu’il est vide, et fermé. (entendons-nous : ça fait un mois qu’il est fermé. Vide, non, puisque qu’il y avait l’araignée, ou l’œuf. m’enfin, y avait pas de riz qu’elle aurait pu bâfrer).
Ou alors, il y avait aussi quelques œufs de mouches, moustiques et autre provende dans le bocal, et l’œuf éclos d’araignée s’est boulotté les œufs éclos de mouche, moustique et autre provende. Mais il n’y avait aucune coquille au fond du bocal. Si c’est pas une preuve…
Bon, donc voilà, au turbin. Je sais que la tique peut vivre des années sans manger, mais c’est-y possible qu’une araignée basique (arachnea domestica albinosa) vive et croisse pendant un mois sans boulotter ?
M’étonne, quand même.

Repentir : autre hypothèse qui me traverse l’esprit, en attendant que la température du riz basmati baisse : peut-être qu’il a des œufs d’araignée dans le liquide vaisselle qui m’a servi à nettoyer le bocal il y a… quelques années ? Ne riez, bande d’ineptes : si une tarentule peut se loger dans une oreille (et c’est TF1 qui le dit, donc c’est forcément vrai), tout est possible. (lisez notamment les commentaires…)

Ce contenu a été publié dans Perso, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Une araignée dans le bocal

  1. nerik dit :

    La réponse à cette énigme arachnoïdienne me paraît tellement simple que cela métonne qu’elle ne t’ait pas sauté aux yeaux.

    1) Origine de l’apparition de l’araignée
    Peut-être devrait tu songer à stopper ta consommation de riz équitable, celui-ci étant peut être un fervant défenseur du règne arachoïdien. Dès lors, pour promouvoir leur croyance, quoi de mieux que de discéminer des oeufs d’araignée dans les sacs de riz à destination des cette saleté d’occidental.

    2) Grève de la faim ?
    Si une araignée était dans ce bocal, qui te dit qu’il n’y en avait pas plusieurs?. Comme chacun sait, les araignées se mangent les unes les autres sauf quelques espèces rares (qui habitent dans des bocaux de riz tropicaux). Donc pour peu que tu n’ais pas utilisé ce bocal depuis plusieurs semaines (mois?), quelques araignées ont pu voir le jour toutes dévorées par la reine albinos.

  2. Julien T dit :

    En voyant ce joli "éméralope" traîner dans l’article, je me suis jeté sur wikipedia et je sais que vous auriez été fier, la larme à l’oeil, même si ce n’est pas vous qui avez créé Wikipedia ni même qui me l’avait fait connaître.

    Et bah, rien, quetch’, peau de balle, on peut se toucher pour avoir une définition d’éméralope. Voilà qui m’intringue, doc. C’est quand même pas un dialecte d’araignée, ni même du jargon d’alcolo (j’aurai compris là), alors qu’est-ce donc, doc ?

  3. nérik dit :

    Rassures toi mon cher Julien, emporté par sa prose dévastatrice, notre cher doc en a tout simplement oublié le h d’héméralope.
    Merci au grec car hémère veut dire jour.
    Connaissant ta passion pour wikipedia…
    fr.wikipedia.org/wiki/H%C…

  4. Que vois-je ici? Un révisionniste de la génération spontanée, théorie scientifique très en vogue au moyen-ge? Pourtant depuis Pasteur, plus personne n’osait la mettre en avant…
    Théorie très bien vulgarisée au demeurant par une maison des sciences
    http://www.maison-des-sciences.o...

    Mais c’est Nérik qui doit avoir raison sur toute la ligne. En plus, un bout de grain de riz invisible pour votre oeil nu (surtout si vous êtes myope) l’est pour l’araignée. Elle a du survivre ainsi, à coup de dents sur des micro-particules de riz.
    D’ailleurs, est-ce qu’une araignée a des dents?

  5. Docthib dit :

    @ Nerik : dans tes hypothèses, j’aime bien la première, la thèse du complot mondial, ou comment empoisonner les occidentaux à coups d’araignées albinos. La seconde est foutraque, parce que dans ce cas, on peut y aller : les conditions climatiques dans le bocal ont favorisé l’apparition de la vie, des bactéries se sont développées, puis des organismes aquatiques, des méduses, puis des lézards et des dodos, et à la fin, c’est l’araignée qu’a tout mangé. Restons sérieux, tout de même.

    @ Julien T et Nerik : la honte me submerge. Je suis complètement laminé. Héméralope, bien sûr. ça m’apprendra à me gargariser de mots nouveaux. J’en deviendrais presque abstème.

    @ la grande Loulou : si je ne vois pas des coquilles d’oeuf, je ne vois pas comment des bouts de grain de riz échapperaient à ma sagacité. Et je ne suis plus myope (ni même héméralope), je me suis fait opérer. Et l’araignée n’a point de dents dedans, je dirais qu’elle a des mandibules, mais cela reste à confirmer (y a-t-il un araneologue dans la blogosphère ?)

  6. Arnaud Monique dit :

    Ma fille a apporté à l’école maternelle une grosse araignée trouvée dans le garage , dans un bocal à confiture avec le couvercle troué .Ceci pour une
    leçon en septembre .En juin elle a rapporté la dite araignée bien vivante
    qu’elle a libérée dans le jardin . 10 mois sans nourriture …………

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.