Ballast – Le matin dans la rame

le matin dans la rame
Tous ces gens avec des walkmans
qui font des bruits de machines à coudre

Ce contenu a été publié dans Caillou, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Ballast – Le matin dans la rame

  1. Mais non, Monsieur Thib. C’est le bruit des notes qui s’échappent qui vous fait penser à votre machine à coudre.
    Elle a un bien joli bruit, votre machine. La mienne est plus basique: tac tac tac est la seule trace audible qu’elle laisse derrière elle quand elle s’enfuit en courant devant la quantité de travail à faire.

    archaïquement :-))

  2. Christophe Thibierge dit :

    C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure feuille de chou… J’aimerais bien avoir une machine à écrire, j’ai hérité de la petite ultraportable de mon père, mais je ne l’ai jamais utilisée 🙁
    Il y aura un thibillet à écrire (tempus fugit !) sur l’adéquation “moyen d’écriture / style”. Je sais que le traitement de texte, ou le texte informatique, a supprimé toute linéarité, et qu’à une époque où n’existait pas le couper-coller, on savait bâtir un plan. Mais j’archaïse…

  3. Je vois très bien votre archaïsme. J’ai du mal moi-même à écrire un long billet sans le couper-coller de word. Difficile de lutter contre la facilité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.