Finance – Et Dieu dans tout ça ?

(Billet rédigé le 23 janvier sur ma version alpha de blog sous blogspot, puis migré ici)
Je tombe sur un billet de Free Money Finance, portant sur l’investissement (au sens de placement) vu par la Bible. On connaît la controverse sur le placement à intérêts : dans certaines religions, dont l’Islam, le prêt à intérêts est sacrilège, car on fait payer le prix du temps, et le temps (n’)appartient (qu’)à Dieu. Voyons voir ce que la Bible pense de tout ça : – la détention patrimoniale n’est pas condamnée, mais les intentions qu’il y a derrière :

Jésus dit : “Gardez-vous de toute avidité ; ce n’est pas du fait qu’un homme est riche qu’il a sa vie garantie par ses biens” et plus loin “Voilà donc ce qui arrive à celui qui amasse un trésor pour lui-même au lieu de s’enrichir auprès de Dieu”(Luc 12 : 15 et 21) on retrouve aussi cela dans l’Ecclésiaste : “Qui aime l’argent ne se rassasiera pas d’argent, ni du revenu celui qui aime le luxe” (Ecclésiaste 5 : 9)

– ce que j’en comprends, c’est que le fait de gagner de l’argent n’est pas mal vu, pour peu que l’on procède derrière à des redistributions :

Conseils aux riches (1ère épître à Timothée, 6 : 18) “Qu’ils fassent le bien, s’enrichissent de belles oeuvres, donnent avec largesse, partagent avec les autres.”

D’autres passages de la Bible ne doivent pas être pris au pied de la lettre, selon moi , par exemple les paraboles où un homme donne de l’argent / des biens à ses héritiers ou agents, et leur recommande de gérer ce patrimoine tant qu’il est absent. En règle générale, le prudent (qui a épargné) est puni tandis que l’entrepreneur (qui a fait fructifier) est récompensé (ex : la parabole des talents (Mathieu 25 : 14 et s.) ou du prince et des mines (Luc 19 : 12 et s.). Je pense qu’il s’agit de métaphores sur le devoir à accomplir (on t’a demandé de faire fructifier, alors fais-le) et les richesses spirituelles.

Note : je n’ai pas le sentiment d’être religieux, probablement même pas croyant. Je prends la Bible comme un livre de sagesse et de réflexion. (la bible dont sont tirées ces citations est une TOB, c’est-à-dire une traduction oecuménique).

Ce contenu a été publié dans Finance, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Finance – Et Dieu dans tout ça ?

  1. Vincent dit :

    "Eh bien ! tu aurais dû placer mon argent chez les banquiers, et à mon retour j’aurais recouvré mon bien avec un intérêt" Mt, 25,27.

    "Eh bien ! moi je vous dis : faites-vous des amis avec le malhonnête Argent, afin qu’au jour où il viendra à manquer, ceux-ci vous accueillent dans les tentes éternelles." Lc, 16,9.

    "Si donc vous ne vous êtes pas montrés fidèles pour le malhonnête Argent, qui vous confiera le vrai bien ?" Lc, 16,11.

    L’argent n’est pas mauvais en soi. Il n’est mauvais que lorsqu’il détourne de Dieu. Et en l’occurence, c’est un des meilleurs moyens de se détourner de lui :-).

    Vincent, qui n’a jamais eu la chance d’avoir Thibierge comme professeur au cours de son passage à l’école.

    PS: très bon blog.

  2. Bonsoir, je découvre avec retard vos commentaires. Merci pour ces citations, que j’intégrerai au corps du message quand j’aurai mis la main sur ma TOB. Il y a aussi, dans les proverbes je crois, “On peut pas servir deux maîtres, Dieu et l’argent”. Tout cela tourne autour de quelques idées fondamentales, et mérite toujours de s’y arrêter un moment. Chr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.