Ubuntu – Slivover / Batana – Slivover

Slivover : v.i. Cocher enfin une tâche de la ToDo list qui attendait depuis des mois, et regarder avec fierté le résultat en se disant « ça c’est fait »

Par extension : passer un coup de fil à un(e) ami perdu de vue, et tomber d’accord pour dire qu’ « on devrait se faire ça plus souvent ».

Slivover : v.i. se rendre compte que toutes les tâches de la ToDo list ne requièrent pas la même énergie. Certaines cases (« poster un chèque ») demandent si peu d’énergie que la case cochée apparaît à peine comme une formalité ; d’autres cases (« corriger mes copies ») sont tellement titanesques que quand on les coche finalement, on s’attend à une explosion de joie, un déferlement d’hormones, des trompettes célestes, des jeunes filles vous offrant des fleurs, des adolescents vous dédiant un solo de guitare tandis que des cuisiniers vous servent un cassoulet fumant et que des anges vous caressent noblement le front. Se rendre compte que terminer une tâche ne déclenche rien de tout ça. Slivover.

Par extension : envoyer un rapport qui a demandé des jours de travail, et ne pas recevoir de réponse.

Ousse-slivover : ou recevoir une réponse du type « Bonjour, il y a une typo p. 47. Merci de faire le nécessaire. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *