Academic blues

285/365 ReliefCette période de l’année où je m’arrache les quelques cheveux qui tiennent encore. 30 heures de cours en analyse financière, de l’énergie, de la passion (oui, aussi), des questions pertinentes en amphi, de la technicité, et au final, dans 1/3 de mes copies d’examen « le cash-flow augmente grâce aux amortissements et provisions », raaaah, donnez-moi une corde…

(pour les non spécialistes en lecture des comptes, c’est moins évident, évidemment…)

Cette entrée a été publiée dans Finance, Prof. Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Academic blues

  1. François dit :

    Ca eût payé pour entrer chez Enron (fonctionne aussi avec Worldcom, Madoff Invt voire Bygmalion).

  2. Docthib dit :

    Mais, pour paraphraser Humphrey Bogart (superbe rôle, superbe film), « The Harder They Fall », plus dure sera la chute 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.