Edward Hopper et Visconti, une petite synchronicité

OrleansÇa y est, j’ai vu l’expo Edward Hopper au Grand Palais aujourdhui, il était temps.

Malgré la foule dans les salles – je ne vais pas me plaindre, j’ai évité les 3h30 de queue aux caisses grce à mon passe de Vieille Pie – on prend un vrai plaisir à cette profusion d’œuvres.

NottiBianchePetite synchronicité amusante : j’avais revu cette semaine Le Notti Bianche, de Visconti, avec le beau Mastroianni et la fragile et lumineuse Maria Schell, et dans ces décors de Cinecitta en noir et blanc, on en vient à se dire qu’avec une touche de couleur, ça aurait pu faire des tableaux de Hopper…

Cette entrée a été publiée dans Réflexions. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.