Inception Saint Lazare

ariadne.jpgLa gare Saint-Lazare est en travaux depuis plusieurs années. Mais voilà quelques mois, nous sommes passés à une nouvelle phase : le labyrinthe. Chaque matin, chaque soir, on emprunte le chemin habituel, tel le mulet moyen, et paf, une cloison de chantier bloque désormais le passage, mais, miracle, un escalier roulant vient de surgir de terre, vivante représentation des escaliers mouvants dans Harry Potter, ou des paradoxes escheriens dans Inception. Chaque jour réinvente son parcours et nous pousse à la vigilance.

J’aime bien ce petit jeu intellectuel, j’imagine que comme dans Inception, chaque matin à Saint-Lazare, un ingénieur (Cobb) demande à une architecte (Ariadne) : « Allez, encore une fois, aujourd’hui, dessinez-moi en 1 mn un labyrinthe qui prenne aux piétons au moins 2 mn à résoudre ».

Cette entrée a été publiée dans Réflexions. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.