E-mails et génération spontanée : judgment day n'est plus loin…

Et voilà, pendant des années, j’ai écrit des thibillets pour essayer de me débarrasser des mails entrants. Mais ce que je ne savais pas, et que je découvre aujourd’hui, c’est que les mails se reproduisent entre eux, dans le délicat cocon de ma boite de réception. Sinon, à part la génération spontanée, comment expliquer que je reçoive 3 mails de plus que le logiciel n’en a comptés ?

Cette entrée a été publiée dans Informatique et Internet. Placez un signet sur le permalien.

6 Responses to E-mails et génération spontanée : judgment day n'est plus loin…

  1. Cyrille dit :

    Le comptage de gauche n’est pas codé par le même groupe que le comptage de droite ! On se croirait dans une manif de la Bastille à la Nation en passant par République…

  2. Docthib dit :

    – Mais que fait la police ?

    – Elle compte, monsieur…

    – C’est sûr que pour écrire des mails, mieux vaut soigner sa police, car la présentation, ça compte… 😉

  3. ulysse dit :

    Heu simplement parce qu’entre le début du téléchargement (ou les 3463 ont étés comptés) et la fin du téléchargement, 3 nouveaux messages sont arrivés?

  4. Docthib dit :

    Nan, Ulysse, c’est pas possible pour des raisons que je ne détaillerai pas (en fait, c’était pas ma boite de réception). Le mystère reste entier…

  5. ulysse dit :

    hum, 3 messages ont été déplacés dans le dossier 2011 (qui comme son nom l’indique est un dossier d’archivage donc pas amené à recevoir directement de nouveaux mails)? (ok ce n’est qu’une très légère variation de ma proposition précédente.)

    Inversement, des emails ont étés supprimés de ce dossier entre temps?
    Au début le premier mail avait un identifiant unique (ID pour les intimes) de 1, le 100 éme de 100, le dernier de 3500.
    37 emails ont étés effacés pendant le transfert, donc le 1er a bien gardé son id 100 mais le 100 éme mail téléchargé avait peut-être l’ID 101 si un mail avant lui a été supprimé et ainsi de suite…
    Du coup le premier chiffre ne serait pas le nombre effectif de mail déjà téléchargé (et incrémenté par un compteur a chaque nouveau téléchargement) mais plutôt l’id d’origine du mail étant en train de l’être.
    Le chiffre de droite aurait lui été mis à jour.

    Est-ce compréhensible?

  6. Docthib dit :

    Compréhensible, oui, correct, non 😉

    C’est de la ratiocination, mais je vais préciser (et toute cette précision, c’est comme de dévoiler le truc du magicien, ça enlève le suc du thibillet initial). 

    Je faisais une sauvegarde des mails reçus en fin 2011(septembre-décembre) dans le dossier « 2011 » sauvegardé en local.

    Il n’y a donc eu

    • ni entrée (car nous sommes en 2012, aussi, si j’avais archivé un mail – ce que je n’ai pas fait – il n’aurait pas été mis dans les mails sept-déc 2011)
    • ni sortie (car je transférais des mails pour en garder une trace, et je n’en ai pas détruit au passage)

    Je me console en me disant que, sous Windows, on a des hallucinations bien plus fortes, comme quand il nous annonce le temps que prendra une copie de fichier : « 3 min » puis « 124 min » puis « 37 secondes » etc. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.