Livre lu : M.A. Shaffer & A. Barrows – The Guernsey Litterary and Potato Peel Pie Society

Il y a quelques années, une collègue m’avait dit à propos d’un film (c’était Ghost, en 1912) : C’était un film où ils auraient pu écrire « pour (son nom) » sur l’affiche, il était vraiment fait pour moi.

C’est le même sentiment que j’éprouve à la fin de la lecture de The Guernsey Litterary and Potato Peel Pie Society, par Mary Ann Shaffer & Annie Barrows (Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates en français).

  • Déjà, j’aime bien la forme : un roman épistolaire, qui reprend un peu le rythme et le style de 84 Charing Cross Road, d’Helen Hanff.
  • On y retrouve le même humour so british, subtil, fait d’understatement, de jolies tournures, sans jamais se prendre au sérieux avec des mots ronflants. Pour moi, l’exemple typique de ce style est Trois hommes dans un bateau, dont je viens de relire quelques pages aujourd’hui, à la recherche d’une citation. Ce livre est un délice d’humour et de légèreté.
  • Parlant d’humour et de légèreté, j’apprécie dans The Guernsey … ce côté « on parle de l’après-guerre et donc (beaucoup) de la guerre, mais en alternant avec des scènes et situations amusantes ». Je trouve qu’au lieu d’affadir le propos, cela le rend d’autant plus présent et poignant. Quand, au détour d’une page qui parlait de falaises et de myrtilles, on tombe dans une anecdote terrible de l’occupation, on est littéralement saisi.
  • C’est un livre profondément humain. Tous ceux qui ont vécu des deuils, des douleurs, le savent : il faut bien continuer, la vie est comme une route que l’on suit, et personne ne peut vraiment prétendre s’arrêter sur le bas-côté.
  • Et pour conclure, c’est un livre qui finit bien, ce qui devient rarement le cas des ouvrages que l’on lit actuellement. Au mieux, les personnages sont laissés à leur existence – ni bonne, ni mauvaise – au pire, ma foi… c’est pire. 

Plus j’avance dans la vie, plus j’aime les plaisirs simples. Et ma foi, j’apprécie de plus en plus ce genre d’ouvrages. Derrière son discours tout simple il y a probablement… des pépites de ce petit minerai qu’on appelle l’humanité.

Cette entrée a été publiée dans Livres. Placez un signet sur le permalien.

One Response to Livre lu : M.A. Shaffer & A. Barrows – The Guernsey Litterary and Potato Peel Pie Society

  1. mamzelle dit :

    Doc , quelle coïncidence , je viens de le lire à la faveur d’un état grippal qui m’a tenue confinée.
    Il reprend beaucoup trop le style de 84 charing cross road mais cela reste un moment agréable de lecture , surtout si vous l’accompagnez de thé aux baies de goji avec une tarte aux myrtilles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.